Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Laval > Laval, lycées, 22/11/07

Laval, lycées, 22/11/07

vendredi 23 novembre 2007, par Antoine

Bon aujourd’hui beaucoup moins rose et beau que mardi...
Bref résumé je l’espere.
Sur rousseau je tiens a préciser qu’on avait décidé de pas bouger
aujourd’hui.

Lycée agricole bloqué depuis 8heures... à 114h ils débrayent, ils
arrivent à Paré (la ou on avait gueulé mardi) la direction a été
informée en speed ils ont fermé les grilles... Les "manifestants" (qui
ne savaient pas pourquoi il étaient là pour la plupart, je dirais 80%)
ont donc décidé de débrayer sur Rousseau. N’ayant pas cours je les ai
accompagnés, arrivé à Rousseau ça gueule normal pour que les gens
descendent de cours. Bien entendu on attend 15h30 pour que la sonnerie
permette aux gens de descendre de cours sans encombre et sans s’opposer
au profs. C’est là que sa commence dégénérer ! les lycéens du LA (lycée
agricole) s’en prennent violement au portail coulissant de Rousseau, ils
insultent le proviseur et le proviseur adjoint venus maintenir la grille
d’entrée pour que les tarés rentrent pas (deux personnes qui ont
"autorisé" le blocage mardi qui nous on aidé et tout). Donc la apres
s’être sauvagement attaqué au portail, ça par en couille, y’en a qui
montrent leur cul, enfin bref, ça crache etc... Ensuite y’a un groupe
qui va vers Réaumur et Buron (dégâts, escalade des grilles, salles
foutues en bordel, pares brise de voiture pétées etc...) Ensuite un
autre vers la préfecture... (On sait pas pourquoi, sa sert a rien) ’fin
là, ils font un siting tranquille, ensuite tout le monde repart vers le
centre. Moi pendant ce temsp j’étais en cours (je voulais pas participer
au massacre du mouvement) ensuite direction la mairie, ça bloque les
voitures un peu partout, pas de mot d’ordre là. Après m’être fait
"enlever" entre deux cours (anglais math, j’ai séché les maths) on m’a
demandé de calmer le jeu... Impossible. J’ai engeulé les organisateurs
de la manif, y’avait pas service d’ordre ni rien ’fin un bon gros
bordel. On a appelé à une AG inter lycée lundi pour poser le truc et
refaire une manif tranquille et calme.

Ce qui ressort :
- Pas mal de dégats matériels
- Beaucoup de gens déçus (surtout les gens de rousseau qui ont séché
pour voir des casseurs)
- Rien de bien au niveau de Rousseau (on va plus pouvoir rien faire
alors que c’était super bien parti mardi)
- Ca va être chaud pour organiser une AG inter lycées pour Laval.
- Les flics plus que énervé
- Un énervement général

Les bons points :
- AG à 100-150 à Paré des representants "élus" pour l’AG inter Lycée (10-20)
- AG qui se profile demain midi sur Réaumur
- Journée de mobilisation souhaitée calme et unitaire mardi.