Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Nantes > Nantes, 28/11

Nantes, 28/11

jeudi 29 novembre 2007, par Antoine

Communiqué FSU

Paris le 28 novembre 2007

Brutalités policières inadmissibles à Nantes

La manifestation du 27 novembre à Nantes, qui a rassemblé prés de quatre mille jeunes témoignant de leur légitime inquiétude quant à leur avenir, s’est pacifiquement déroulée jusqu’au Rectorat. Pourtant, elle a donné lieu à une intervention brutale et disproportionnée des forces de l’ordre .

Un élève de 17 ans, grièvement blessé au niveau de l’oeil par un tir de flashball à courte portée, a été admis au CHU.

La FSU condamne fermement cette inadmissible violence. Elle demande l’ouverture d’une enquête sur les événements de ce mardi. Elle s’interroge sur l’attitude du Recteur et la volonté de répression qu’il a affichée en ces circonstances.

Elle appelle les ministres de l’Education, de l’enseignement supérieur et de l’Intérieur à donner des consignes pour que le droit des jeunes à manifester pacifiquement et en sécurité soit respecté.