Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Paris 1 et 4 - Sorbonne et Tolbiac > Compte-rendu de l’assemblée générale de la Sorbonne du vendredi 30 (...)

Compte-rendu de l’assemblée générale de la Sorbonne du vendredi 30 novembre

samedi 1er décembre 2007, par JCR Sorbonne

Pour préciser : il y avait environ une petite 100taine de personnes.
Prochaine AG mardi 4 décembre à 12h.

*****
Compte-rendu de l’assemblée générale de la Sorbonne du vendredi 30 novembre

Site des AG de la Sorbonne http://www.sorbonneag.wahost.org/dotclear/index.php?2007/11/30/22-compte-rendu-de-l-assemblee-generale-du-vendredi-30-novembre

La troisième et dernière assemblée générale de la semaine a eu lieu cette après-midi, commençant au sein de l’amphi Descartes pour finir plus traditionnellement dans l’amphi Richelieu, elle aura duré un plus de trois heures.

Trois assemblées générales en une seule semaine, c’est peut-être un peu trop. La salle moins remplie qu’à l’habitude était là pour en témoigner. Elle ne fût pas inintéressante pour autant, avec l’intervention remarquée d’une IATOS et un rappel des directives de l’Union Européenne qui ont sans doute inspiré la loi « LRU ».

Lors de la séance de votes, l’assemblée s’est prononcée sur les points suivants.

Concernant le fonctionnement des assemblées générales :

le principe de limiter le nombre d’assemblées générales par semaine à un maximum de deux : adopté.
Concernant la prochaine journée de manifestation :

l’appel à la manifestation nationale des personnels et des étudiants dans la journée du jeudi 6 décembre : adopté ;
un appel aux syndicats de la SNCF afin que ces derniers nous aide à amener un maximum de personnes sur Paris pour la journée de manifestation nationale de Jeudi : adopté ;
le principe de la création d’une délégation qui ira expliquer nos revendications au ministère à la fin de la manifestation de Jeudi : adopté.
Concernant l’avancée du mouvement :

le principe d’adopter des revendications positives : adopté ;
le principe de demande d’abrogation des directives européennes à l’origine de la loi « LRU » : adopté ;
le principe de la rédaction d’un tract national commun aux personnels de l’enseignement et aux étudiants : adopté ;
le principe de la demande de journées banalisées au sein de toutes les universités : adopté ;
l’élargissement des revendications : adopté ;
l’appel à la solidarité avec les événements de Villiers-le-Bel : ajourné.
Enfin, les deux délégués pour la coordination nationale qui se tiendra ce week-end à Nantes ont été élus : il s’agit de Céline et d’Oussam. Pour finir, Laure et Sebastien (mandatés) accompagné de Vincent (observateur) iront à la coordination francilienne.

Les piquets de grèves ont été ajournés.