Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Villes > Région parisienne > Bulletin Jeune Travailleur > Bulletin Jeune Travailleur n°22 - Novembre 2007

Bulletin Jeune Travailleur n°22 - Novembre 2007

lundi 31 décembre 2007, par JCR Région parisienne

Jeudi 18 octobre, des centaines de milliers de travailleurs ont été en grève et en manifestation, dans les transports, mais aussi dans les services publics. Plusieurs grèves ont aussi éclaté dans des entreprises privées de la métallurgie, du commerce et de la chimie.

Cette journée a été une grosse réussite, avec un record historique à la SNCF : 76% des salariés étaient en grève ! Il était temps ! Sarkozy a promis d’en finir avec la Sécu, de détruire les retraites, de bloquer les salaires, de supprimer des emplois, de précariser le contrat de travail et d’intensifier la chasse aux sans-papiers.

Sarkozy : diviser pour mieux régner

Les agents de la SNCF, de la RATP, d’EDF et GDF ont raison de s’opposer à Sarkozy, qui dit vouloir les faire travailler 10 ans de plus, voire 15 !

Le gouvernement cherche à diviser les travailleurs, en les attaquant les uns après les autres, secteur par secteur. Il veut en finir avec les retraites de tous les salariés, du public comme du privé. Il veut nous interdire de prendre une retraite normale à 60 ans. Nous demandons, avec les autres travailleurs, une retraite à taux plein à 60 ans et le retour à 37,5 annuités de cotisation... Pas un jour de plus !

Les grands patrons réclament l’abolition des 35h et le retour au 48h de travail par semaine. Ils exigent laprivatisation des services publics pour que les patrons du privé en prennent le contrôle, comme l’énergie et les universités l’été dernier. C’est tous ensemble, lycéens, étudiants, chômeurs, salariés du public comme du privé, que nous pourrons gagner ! Il faut aller vers un grand mouvement de grève !

La riposte est enclenchée

Le 18 octobre doit être le début de la lutte contre le gouvernement. Nous, travailleurs, ouvriers, nous faisons tourner l’économie. Nous pouvons bloquer la société, en frappant dans le portefeuille, là où ça fait le plus mal. Sarkozy a beau jouer le dur, il devra reculer face à une grève générale.

Un nouveau parti pour défendre nos intérêts

Nous sommes nombreux à vouloir en finir avec ce système. Les riches sont encore plus riches et les pauvres encore plus nombreux, nos conditions de vie se dégradent, nous avons le choix entre chômage et boulots pourris... A tous ceux qui veulent se battre avec nous, les JCR, la LCR et Olivier Besancenot proposent de construire un nouveau parti.

En nous unissant, dans les entreprises et les quartiers, nous pourrions défendre nos intérêts. Nous pourrions nous organiser pour mener des luttes tous ensemble. Nous pourrions imposer des mesures d’urgences pour améliorer sérieusement nos conditions de vie. Par des augmentations de salaires de 300€ net, le SMIC à 1500€ net, l’instauration du CDI comme seul contrat de travail... Mais pour cela, il faudra se battre et prendre l’argent là où il est : dans les poches du patronat. Il faudra imposer un autre partage des richesses.