Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Suppressions de postes/BEP 2008 > Matériel de mobilisation > Réforme du Bac Pro : Attention danger !

Réforme du Bac Pro : Attention danger !

vendredi 11 janvier 2008, par JCR lycées

A la rentrée, le gouvernement a annoncé la suppression progressive des BEP dans le but de créer partout des bacs pros en 3 ans.Cette réforme va être dramatique et il faut se battre pour qu’elle ne soit pas appliquée.

Casser le BEP pour augmenter la précarité

La volonté du gouvernement est de faire disparaître le BEP dans son ensemble. Le BEP avait pour but de permettre aux collégiens dits en difficulté de continuer leurs études.

Le BEP préparé en 2 ans permet à ces élèves : soit de sortir du lycée avec un diplôme, soit de continuer pour obtenir un bac et même parfois de rejoindre un bac techno. Certains même arrivent jusqu’au BTS équivalent à un bac + 2.

Avec cette réforme, c’est tout ce système qui sera refondu et une partie des collégiens en difficulté n’auront plus de possibilité de prétendre à des études longues et de qualité. Beaucoup sortiront de l’école sans aucun diplôme et se retrouveront à travailler dés 15 ou 16 ans dans le meilleur des cas en apprentissage (CAP ou autres).

Une éducation au service du patronat

La première conséquence de cette réforme, c’est la suppression de beaucoup de filières professionnelles : seules 20 formations vont perdurer ! Toutes les filières jugées non rentables vont disparaître ou être fortement diminuées : par exemple, dans le lycée pro Langevin à Nanterre, il a été annoncé aux professeurs que d’ici à 2 ans les filières secrétariat et compta vont disparaître, et être remplacés par des filières types sécurité jugées plus attractives.

La réforme visera à exclure du système scolaire toute une partie des jeunes ou les orienter vers l’apprentissage et le monde du travail. En mettant en place un bac pro en 3 ans, avoir son
diplôme sera beaucoup plus dur : la sélection des élèves à l’entrée sera encore plus drastique et leur filière dépendra encore moins de leurs choix.

Par ailleurs, les bacs pros sont reconnus différemment dans les conventions collectives et les salaires minumum sont négociés par
branche alors que les bep sont reconnus nationalement ce qui donne aux titulaires de BEP un salaire minumum quelque soit la
branche où ils travaillent.

Mobilisation pour le droit à l’éducation

Cette réforme s’inscrit dans la volonté de détruire le droit à l’éducation pour tous. Dans cette même lignée, le gouvernement a annoncé la suppression de 11 000 postes de prof à la rentrée prochaine puis 20 000 chaque année. Dès l’année prochaine c’est 25% de profs en moins dans les lycées pros. Comment avoir une éducation de qualité dans ces conditions ? Quel avenir aura-t-on en sortant de l’école sans diplômes ou avec des diplômes au rabais ?

Les lycées pros commencent à se mobiliser contre cette réforme. Le seul moyen de faire reculer Sarkozy et son gouvernement, c’est la mobilisation. Il faut organiser dans tous les lycées des réunions d’information en lien avec les profs afin de discuter de ce qu’il faut faire pour se battre contre la casse du BEP comme ça déjà été fait dans plusieurs lycées.

Messages

  • Salut
    Effectivement ça craint !
    je suis prof plp2 en lp privé dans l’orne
    et je vois pas d’un bonne oeil cette réforme
    de plus mes collà¨gues ont l’air de ne pas réagir
    Que faire ?
    @ plus
    Cordialement
    laurent lebourgeois

  • Bonjour,
    J’étais en échec scolaire à la fin de la 3à¨me et je me suis orienté en BEP électrotechnique et je peut vous dire que sa ma redonné gout pour les études !!
    A la fin de mon BEP certains ont travaillé directement d’autre ont enchainé sur un Bac Pro mais personne ne s’est retrouvé sans formation ou sans travail

    Tout le monde n’à pas n’est pas doué pour enchainer les années d’études !!
    Le BEP est un bon moyen d’avoir un diplà´me reconnu part les professionnels pour des jeunes qui étaient en échec scolaire !!!

    Ces dernià¨res années l’image du BEP s’était légà¨rement améliorée mais voila qu’on veut carément le faire disparaitre !!

  • bonjour je suis en BEP horticole (pépiniere) et les prof nous on prévenu que nous somme les derniers BEP !!!
    Ils trouvent ca normal !!
    Il faut savoir que le bac pro en 3 ans c dificile et que c l’equivalent d’un bac general !!! puisque c de la meme dificulté. Il manque plus qu’une réforme pour les CAP

    mobilisons nous !!!
    la rabia del pueblo, la lucha sigue !