Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Villes > Région parisienne > Bulletin Lycéen > 2008 > La Rougeole n°86 - 2 avril 2008

La Rougeole n°86 - 2 avril 2008

jeudi 3 avril 2008, par Adrien

Depuis plusieurs semaines, les lycées se mobilisent
contre les suppressions de postes. La mobilisation
prend de l’ampleur. De plus en plus de lycées sont en
grève, de plus en plus de lycéens en manif.

Gagner sur nos revendications

Nous devons demander le rétablissement des
11 200 postes et pas plus de 25 élèves par classe
dans les lycées généraux. Pour les lycées professionnels,
exigeons le dédoublement de toutes les
classes, refusons les suppressions d’options et
garantissons le droit de redoubler sans se faire
virer. Nous devons nous opposer frontalement
au rapport Pochard qui préconise une éducation
à deux vitesses en mettant les lycées en concurence.

S’ils réduisent le nombre de postes et de matières
étudiées, c’est pour que seuls puissent s’en sortir
les riches qui ont accès aux bahuts d’élite et se payer
des cours particuliers. Nous devons exiger que dans
tous les quartiers, dans toutes les régions, ce soit un
même droit à l’éducation !

Structurer la mobilisation

Dans tous les lycées, nous devons nous organiser.
Même si les profs sont déja en mouvement, nous devons
distribuer des tracts pour informer les lycéens
qui ne sont pas encore mobilisés. La grève l’arrêt des
cours est la seule manière de dégager du temps et de
l’énergie pour lutter. Organiser des Assemblées Générales
de tous les lycéens permet de faire le point
sur la situation, que chacun comprenne les revendications
et permet de décider ensemble des actions à
mener. Les blocages sont un bon moyen pour supprimer
tous les cours ce qui permet d’être plus nombreux
dans les AG et pour aller en manif.

Une fois qu’un bahut est mobilisé en masse, la
meilleure chose à faire est de chercher à étendre la
grève dans les autres bahuts du coin : c’est comme
cela que la mobilisation fait tache d’huile.
Plus nous sommes nombreux en manifestation et
plus nous montrons notre force. Cela incite les autres
à se mobiliser et fait pression sur le gouvernement.

Nous devons amplifier la grève et faire des manifestations
les plus massives possibles pour donner
envie à tous les lycées de France de se mettre dans
la bataille.

Tous contre le gouvernement Sarkozy !

Plus largement, Sarkozy et son gouvernement s’en
prennent à tous nos droits : ils font la chasse aux immigrés,
ils ne font rien pour augmenter les salaires de
misère, ils cassent les retraites et le code du travail...

Il faut en finr avec Sarkozy et sa politique ! C’est un
mouvement d’ensemble de tous les jeunes et de tous
les travilleurs qui pourra les stopper. A nous de mettre
le feux aux poudres !