Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2006 > RED 75 - décembre 2006 > Kultur > Grain de sable sous le capot

Grain de sable sous le capot

Marcel Durand, éditions Agone (428 p, 23 euros)

mercredi 10 janvier 2007, par JCR-RED

Grain de sable sous le capot, c’est d’abord un livre retraçant la vie de Marcel Durand, un OS qui travaille à la chaîne, à l’usine Peugeot de Sochaux-Montbéliard. Celui-ci raconte les événements qui ont marqué ces 30 ans passés à l’usine : les conflits avec les « cravates » (les patrons) ; les rigolades entre copains ; les grèves, la lutte…

Cette lutte, c’est le quotidien de tous les ouvriers. Parce que la chaîne, c’est surtout synonyme d’ennui, de fatigue, de violence ; la chaîne c’est l’enfer, et il faut se battre pour s’en sortir.

Ce livre, c’est donc aussi le récit de toutes les stratégies mises en place par les ouvriers pour organiser leur résistance (contre la tyrannie du patron, l’hébètement de la chaîne) : il s’agit de « faire les fous pour ne pas le devenir », d’animer une véritable contre-culture permettant à tous les ouvriers de se reconnaître dans une identité nouvelle et commune.

Il s’agit donc de transmettre une mémoire collective, c’est pourquoi l’auteur écrit sous le pseudo de Marcel Durand parce que, nous dit-il, cette chronique aurait pu être écrite par d’autres. S’il prend la plume, c’est surtout pour rendre hommage à tous ceux qui ont vécu avec lui et qui vivent encore la souffrance qu’est l’usine, pour ses « vrais copains, ceux qui sont en bleus ».
Écrit dans un registre burlesque et plein d’ironie, triste parfois, Grain de sable sous le capot se lit comme un roman où l’on suit captivé les aventures de l’ouvrier au jour le jour…

À noter que cette deuxième édition (renouvelée après 15 ans, revue et augmentée) contient une préface – passionnante – du sociologue M. Pialoux, qui avait lui-même interviewé M. Durand dans son Retour sur la condition ouvrière.

Anne, [Jussieu]