Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2008 > RED 92 - Mai 2008 > Monde > Soutenons les tibétains, pas la concurrence franco-chinoise !

Soutenons les tibétains, pas la concurrence franco-chinoise !

mercredi 30 avril 2008, par Adrien

Le Tibet a été secoué ces derniers mois par son plus grand soulèvement depuis 20 ans, les contestataires ayant mené des batailles de rue contre la police. Les gouvernants chinois ont riposté en fermant la province aux médias et en instituant une répression brutale.
Les émeutes et protestations qui ont éclaté au Tibet sont le fruit de décennies d’oppression nationale.

Les Jeux Olympiques de Pékin et la contestation qui les entourent laissent apparaître beaucoup de débats et d’hypocrisie... On s’indigne devant la répression chinoise sur les soulèvements tibétains, on crie aux droits de l’homme, au symbole des jeux... Mais à côté de cela pas un mot pour le peuple palestinien, pas un mot sur les pays occupés par l’armée française et seulement quelques réflexions sur la provenance des équipements répressifs chinois fournis par les entreprises françaises (Thalès notamment).

Nous sommes évidemment de ceux qui soutiennent le peuple tibétain en lutte, peuple réprimé depuis tant d’années, nous nous prononçons pour son autodétermination ; pour que le peuple tibétain puisse lui-même choisir sa forme de gouvernement et soit indépendant s’il le souhaite.
Pour autant, nous refusons de laisser croire que les pays occidentaux, « grands garants de la démocratie », seraient des modèles et pourraient montrer la voie de la démocratie et de la justice aux autres. Il n’y a pas de hiérarchie entre les différents impérialismes. Les logiques de domination et d’exploitation sur les peuples - que ce soient celles orchestrées par la Chine, la France ou les États-Unis - sont du même ressort : des pays ou territoires sont asservis économiquement, culturellement par un empire dominant.

Un avenir meilleur pour le peuple tibétain ne pourra aller de pair qu’avec des luttes victorieuses pour des progrès sociaux chez les travailleurs chinois. Lorsque, le peuple tibétain sera souverain, les travailleurs tibétains ne seront pas pour autant libres et devront continuer la lutte pour leur émancipation et une amélioration de leurs conditions de vie.

Benco, [Le Mans]