Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2008 > RED n°93 - Eté 2008 > Lycées > Une exclusion injuste et provocatrice

Une exclusion injuste et provocatrice

dimanche 8 juin 2008, par Adrien

« À la suite d’une procédure disciplinaire, Lou J. élève de 1ère ES du Lycée Jules Ferry (Paris 9e) a fait l’objet vendredi 16 mai d’une exclusion définitive.

Dans le mépris le plus total de la présomption d’innocence et sans la moindre enquête, le conseil de discipline s’est tenu sous la présidence de la proviseure. Elle était donc juge (puisqu’elle assistait aux délibérations) et partie (puisqu’elle est l’unique plaignante à titre personnel). Lou n’a pas eu la possibilité de verser au dossier les six témoignages en sa faveur. Il a été sanctionné au prétexte d’un incident dont il n’a jamais été établi qu’il en fut fautif. La proviseure cherchait à le stigmatiser comme « meneur » du mouvement lycéen sur Jules Ferry. »

Voici un communiqué de l’AG des établissements en lutte d’Île de France auquel les JCR se joignent. Malheureusement, le cas de Lou n’est pas isolé : l’UNL a estimé à 3 000 le nombre d’élèves exclus ou ayant été assurés de ne pas être réinscrits dans leurs lycées à la rentrée, pour avoir participé au mouvement. À Renoir (Asnières, 92), dix élèves ont été exclus dix jours pour avoir participé au blocage.

Le cas de Lou est exemplaire, car ce lycéen assurait des responsabilités dans la coordination lycéenne. Près de 500 élèves avaient signé des pétitions contre la décision de la proviseure de convoquer le conseil de discipline. L’annonce de cette sanction a suscité un sentiment d’indignation et de révolte et près de 150 élèves se sont aussitôt mobilisés. Mais c’est au niveau national qu’il faut taper maintenant !