Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2006 > RED 75 - décembre 2006 > Hexagone > Royal : obstacle à la droite ?

Royal : obstacle à la droite ?

mercredi 10 janvier 2007, par JCR-RED

La candidate socialiste le dit et le répète, son objectif est « battre la droite et faire gagner la gauche. » Oui il faut battre la droite et nous sommes solidaires de tous ceux qui y aspirent. Mais il faut surtout battre la politique de la droite et faire obstacle à l’extrême droite. Or, que constate-t-on ?

Bilan du gouvernement Jospin

Sous le gouvernement Jospin, les ministres socialistes ont, pêle-mêle, réduit les services publics (SNCF découpées en secteurs rentables et non rentables, les PTT séparés en France Télécom et La Poste,...), expulsé des sans-papiers comme Sarkozy aujourd’hui, attaqué le code du travail en introduisant la flexibilité dans la réforme des 35 heures (ce que Sarkozy appelle avoir le « choix » de travailler plus pour gagner plus), en créant les emplois jeunes (des boulots mal payés, financés en partie par l’État, un beau cadeau pour le patronat, tout comme le CPE et le CNE), etc.

Programme : des mesures de régression…

Le programme du PS est truffé de mesures de régression sociale. En matière d’emploi des jeunes, le PS propose de créer de nouvelles aides pour les entreprises qui embaucheraient des « jeunes non qualifiés. » Il s’agit d’une subvention au patronat au lieu d’augmenter les moyens de l’Éducation Nationale et de la formation.

Pour répondre au million de personnes en attente de logement, le PS s’engage à créer 120 000 logements… qui pourront être créés dans le parc privé, grâce à des aides aux propriétaires fonciers. Plutôt que donner l’argent de nos impôts aux propriétaires de logement qui n’ont pas besoin de subventions pour bien vivre, il faudrait commencer par appliquer la loi de réquisition des logements vides et freiner la spéculation immobilière qui fait grimper les loyers. Il s’agit également de faire respecter l’obligation pour les communes de créer 20% de logements sociaux.

… ou le silence

Pour la défense des services publics, le PS propose de renationaliser EDF et GDF pour en faire un pôle « public. » C’est un juste retour sur la signature de Jospin au sommet de Barcelone en 2001 qui avait permis l’« ouverture de capital » d’EDF et GDF.

Face aux délires sécuritaires et policiers de Sarkozy, Royal n’avance rien d’autre que la surenchère, comme, par exemple, l’enfermement des mineurs. Elle ne s’engage pas à régulariser tous les sans-papiers, pas même les familles avec des enfants !

Alors oui nous voulons battre la droite, mais nous voulons battre d’abord sa politique. Pour cela, nous n’avons rien à attendre de la candidate Royal.

Charlie, [Bourges]