Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2006 > RED 75 - décembre 2006 > Hexagone > Notre avenir vaut plus que leurs profits !

Notre avenir vaut plus que leurs profits !

mercredi 10 janvier 2007, par JCR-RED

Racisme, attaques contre le droit du travail, privatisations, politique du tout sécuritaire, attaques contre la jeunesse, interventions militaires et guerre sans limite… La liste de l’offensive libérale et réactionnaire de la classe dirigeante est longue et malheureusement encore inachevée. Mais il n’appartient qu’à nous d’y mettre fin !

Tous ensemble : Résistance !

En France, depuis 2002, chaque année il y a un ou plusieurs mouvements sociaux d’ampleur et particulièrement dans la jeunesse. Et elle obtient même des victoires comme l’ont montré la lutte massive du printemps dernier et la forte mobilisation dans certains lycées contre les expulsions des sans-papiers autour du RESF.
Nous devons donc continuer à nous battre pied à pied pour construire le rapport de force contre le MEDEF et ses pantins au gouvernement !

Nous n’aurons que ce que nous prendrons !

Mais tout l’enjeu de la période est de passer de luttes défensives (contre les lois du gouvernement) à des luttes offensives (pour gagner de nouveaux droits). C’est pourquoi il nous faut formuler des revendications concrètes pour les jeunes autour de mots d’ordre offensifs !

Contre la sélection et la professionnalisation à l’université, nous défendons une éducation ouverte à tous et de qualité. Contre la précarité et les contrats de travail pourris, nous voulons interdire les licenciements et obtenir une allocation d’autonomie pour tous les jeunes en formation ! Face à la répression, nous voulons l’amnistie pour tous les inculpés des mouvements sociaux. Contre le racisme c’est entre autre la régularisation de tous les sans-papiers sans conditions qu’il faut obtenir !
Il ne s’agit pas là de faire une « liste de course » de revendications mais bien de définir un certain nombre de mesures concrètes pour permettre aux jeunes de ne pas continuer à bouffer des pâtes à tous les repas avec un flic dans le dos pour voir si on mange bien !

Briser la dictature patronale : lutte anticapitaliste !

Les attaques répétées de la classe dirigeante contre les jeunes et les travailleurs ne constituent pas chacune des particularités. En réalité, il y a une logique d’ensemble derrière cela, un projet cohérent qui constitue bel et bien un projet de société : celui du profit-roi et de la guerre permanente !
Pour le contrer il nous faut donc surtout arriver à les articuler, afin d’y opposer un autre projet de société où les intérêts d’une minorité ne passeraient pas avant ceux de la majorité. Cela veut dire porter un programme de mesures transitoires qui permettent de jeter les bases d’une rupture avec l’ensemble du système capitaliste. C’est ce que feront les JCR dans la campagne présidentielle de 2007. C’est le sens de notre soutien à la candidature d’Olivier Besancenot.

Mais comme l’a montré le mouvement contre le CPE, nous ne devons avoir aucune confiance dans les institutions de cette société et ne compter que sur nos propres forces, en nous organisant tous ensemble dans des assemblées générales à la base car ce n’est pas Sarkozy qui décidera du futur de nos vies !

Damien, [Lille]