Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2006 > RED 75 - décembre 2006 > Dossier : la classe ouvrià¨re aujourd’hui > Les intérimaires font reculer la direction

Peugeot-Citroà« n - Aulnay-sous-Bois (93)

Les intérimaires font reculer la direction

mercredi 10 janvier 2007, par JCR-RED

Une centaine de travailleurs intérimaires de Peugeot-Citroën Aulnay a fait grève mercredi 16 novembre, exigeant d’être payée pour la semaine de chômage technique que la direction leur a imposé en octobre.

La semaine chômée avait été payée en intégralité aux embauchés. Les intérimaires, dernière des préoccupations des employeurs, devaient donc vivre avec un quart de salaire en moins sans que cela ne pose de souci aux patrons de la boîte. Lorsque la paie d’octobre est arrivée, ils n’ont pu que constater qu’elle était inférieure à la (déjà maigre) paye habituelle. Moins de 1 000 euros de salaire ! Mais voilà, cette fois-ci, les intérimaires ont décidé de ne pas se laisser faire et d’utiliser la seule arme pour se défendre : l’action collective.

Un noyau d’intérimaires a décidé de partir en grève, entraînant avec eux une centaine de leurs compagnons et quelques CDI solidaires. La direction a bien essayé de casser le mouvement en remplaçant les grévistes par des embauchés, mais beaucoup ont refusé... D’autant plus que les tâches effectuées par les intérimaires sont parmi les plus dures à réaliser. Elle a menacé les grévistes de les mettre définitivement au chômage en téléphonant aux entreprises d’intérim pour qu’ils ne soient plus rappelés ... Mais ce chantage n’a fait que renforcer leur détermination. Finalement, le mercredi soir, la direction a reculé en acceptant de payer deux jours chômés. Puis, face à la poursuite de la grève, elle a dû céder sur toute la ligne en payant les autres jours chômés. Ainsi, les cinq cents intérimaires de l’entreprise ont eu une paie normale. Et maintenant, ce sont les employeurs des entreprises d’intérim qui téléphonent en disant que les chèques sont prêts... Comme quoi seule l’action collective permet de se défendre !

Laurent, [Argenteuil]

Messages

  • Bonjour,
    je viens de lire l’article. Je travaille dans une agence de travail temporaire, j’aime ce métier mais en effet, je trouve qu’il y a trop souvent des abus comme celui-ci. Je suis vraiment heureux de voir que pour une fois les intérimaires ont vaincu....
    Malheureusement, des problà¨mes de ce genre, il y en a trà¨s souvent et tout le monde s’en fou. C’est inadmissible.
    Je ne comprend pas non plus ces mêmes entreprises qui prennent en moyenne annuelle plus de 100 personnes. Il est evident que l’Etat devraient les obliger à embaucher en CDI une bonne parti et ne pas laisser toutes ces personnes dans la précarité.
    Bref, je sais pas si ce que je raconte ca interesse mais dans tous les cas, perso, ca m’enerve et je veux que ca change...

    Bonne année à tous.
    Cordialement.
    Julien