Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 76 - janvier 2007 > Hexagone > Initiatives contre la répression à Metz

Initiatives contre la répression à Metz

vendredi 12 janvier 2007, par JCR-RED

Comme dans les autres villes, les manifestants messins qui défendaient leurs droits n’ont pas été épargnés par la répression qui a suivi le mouvement contre le CPE/CNE.

Rappel des faits

Suite à l’opération « Medef en rouge », qui consistait à jeter des ballons de peinture rouge contre le MEDEF, dix personnes ont été interpellées et ont passé près de 24 heures en garde-à-vue. Huit seront convoquées au tribunal pour « dégradation majeure » et « outrage à agent. » Elles ont été condamnées à 340 euros d’amende chacune le 19 septembre 2006, tandis que le procureur de la république avait requis des peines bien plus lourdes.
Le 23 mars, 800 personnes manifestent sur les voies de la gare de Metz afin d’appeler la population à rejoindre la lutte. Pourtant c’est un seul manifestant qui sera interpellé pour entrave à la circulation. Il sera condamné pénalement à 150 euros d’amendes, mais la SNCF lui réclame près de 30 000 euros de dommages et intérêts. C’est le tribunal civil qui en décidera le 19 janvier 2007 à 9h.

Constitution d’un collectif contre la répression

Dès la fin du mouvement, s’est donc monté un collectif messin contre la répression, à l’initiative des JCR et de la CNT. Il exige l’amnistie des personnes ayant été condamnées pour avoir lutté contre la généralisation de la précarité. Ce collectif a organisé mi-avril une première manifestation finissant devant le palais de Justice à laquelle 300 personnes ont participé. Par ailleurs, le collectif organise des actions afin d’alerter la population et de récolter des fonds pour aider les condamnés à payer leurs amendes.

Rendez vous à venir

Le 11 janvier, une soirée est organisée à la maison des étudiants à la faculté de Metz. Elle débutera par un meeting à 20h sur le sujet de la répression, puis sera suivie d’un concert à 22h avec les groupes Tournée générale (chanson festive), Les Satans d’l’enfer (Chanson à boire), et K-Listo (Rap). L’entrée est libre.
Le 19 Janvier à 9h, soyons nombreux au tribunal de Metz pour soutenir le manifestant interpellé suite au blocage de la gare !

A Metz comme ailleurs, non à la répression, amnistie de tous les condamné-e-s !

Julot, [Metz]