Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 76 - janvier 2007 > Hexagone > Sarko en campagne... contre les immigrés !

Sarko en campagne... contre les immigrés !

vendredi 12 janvier 2007, par JCR-RED

Les primaires ont débuté à l’UMP, afin de choisir le candidat pour les présidentielles de 2007. Le suspense n’est pas trop intense étant donné que seul Nicolas Sarkozy est candidat... Il sera donc investit officiellement le 14 janvier, devant 30 000 personnes au congrès du parti, porte de Versailles...
Depuis plusieurs mois déjà, le « ministre candidat » est en campagne, bien évidemment dans la continuité de la politique qu’il a commencée à mener lorsqu’il est devenu ministre de l’intérieur.

Cet été 30 000 familles sans papiers ayant des enfants scolarisés avaient déposé des dossiers de demande de régularisation. Seulement voilà, dès le mois de juillet, il avait annoncé que seules 6000 seraient régularisées, ce qui fut le résultat au final... Difficile de ne pas se rendre compte de la supercherie et de la réalité de la soi disante « objectivité » des critères !

Une bonne année pour les sans papiers

Sarkozy s’était donné comme objectif 25 000 expulsions pour l’année 2006, soit deux fois plus qu’en 2002. Il l’a redit le 11 décembre, et a souligné la nécessité « d’accélérer la cadence », car en août « seulement » 13 000 reconduites à la frontière avaient eu lieu. Il a notamment misé sur les Roumains, environ 600 expulsés, 18 charters affectés spécialement, car désormais la Roumanie appartenant à l’UE ce sera moins évident... Mais comme l’a annoncé un de ses proches : « Ce sera plus compliqué, mais il y’a d’autres possibilités. » Sarkozy a d’ores et déjà planifié de doublera capacité d’accueil des centres de rétention, car, selon lui, la moitié des expulsions n’ont pas eu lieu par manque de places...

Le Pen en a rêvé, Sarkozy l’a fait

Le 30 juin 2006 la nouvelle loi sur l’immigration était promulguée.Parmi les principales dispositions de cette loi, on peut noter la suppression de la délivrance automatique d’une carte de séjour pour les étrangers résidant en France depuis plus de 10 ans, le durcissement des conditions de regroupement familial et d’acquisition de la nationalité pour les étrangers mariés à des Français. Ou bien encore la création d’une carte de séjour « capacité et talents » valable 3 ans pour les étrangers dont « la personnalité et le talent constituent des atouts pour le développement et le rayonnement de la France »

Une route toute tracée

Avant même d’être candidat Sarkozy avait déjà annoncé certaines réformes qu’il mettrait en place quand il serait président... Mais d’autres nouvelles voient le jour fréquemment. Le 11 décembre, il annonçait ainsi la mise en place d’un ministère de l’immigration qui serait responsable « de l’ensemble des aspects du dossier, de la délivrance des titres de séjour, de la politique d’intégration et d’asile » et qui aurait pour objectif premier « la maîtrise de l’immigration familiale au profit de celle dont notre économie a besoin. »
Jusqu’à présent Sarkozy a occupé 32% du temps d’antenne, cela fait ça de moins à prendre pour Le Pen....

Pauline [Saint-Denis]