Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 78 - mars 2007 > actu > Quels enjeux pour le principal syndicat étudiant ?

Congrès national de l’UNEF du 22 au 25 mars :

Quels enjeux pour le principal syndicat étudiant ?

mercredi 7 mars 2007, par RED

Du 22 au 25 mars prochain
va s’ouvrir le 80ème
Congrès National de
l’UNEF. Après le mouvement
anti-CPE de
l’année dernière, quels sont les principaux
enjeux de ce Congrès ?

Le mouvement contre le CPE a été historique,
par l’ampleur de la mobilisation,
mais aussi par la nature des revendications,
contre la précarité en général et
pour une autre société. Grâce aux liens
avec les salariés, à l’auto-organisation, aux
blocages des universités et des lycées, la
jeunesse a été le moteur d’un mouvement
de fond dans l’ensemble de la société.
Pourtant, à l’heure actuelle, les attaques
continuent et particulièrement à l’université.
Le rapport Hetzel propose la sélection,
une professionnalisation accrue des études
universitaires qui permet d’adapter la
formation aux exigences des entreprises,
ou l’introduction de financements privés
à l’université.

Ces mesures remettent en cause la vision
que nous avons de l’enseignement supérieur,
qui doit permettre à chacun, une
formation de qualité.

Le rôle de l’UNEF est de s’engager sans
attendre contre ce projet, d’informer les
étudiants, et d’imposer le réengagement
financier
de l’État
pour un
service
public
d’enseignement
supérieur
de qualité.
Il nous
faut une
campagne
concrète
contre la
dégradation des
conditions
d’études,
contre la sélection et contre les propositions
du rapport Hetzel.

Pour imposer cela, l’UNEF doit être un
syndicat fort et unifié, qui puisse rassembler
tous les étudiants, notamment les jeunes
anti-CPE. A l’heure actuelle, moins de
1% des étudiants est syndiqué et l’UNEF a
le même nombre d’adhérents qu’en 2005,
alors qu’une mobilisation de l’ampleur du
mouvement anti-CPE aurait du renverser
la tendance. L’UNEF, en tant que première
force étudiante, ne peut se contenter de
ce constat. Il est nécessaire de massifier
le syndicat et d’oeuvrer dès maintenant à
l’unification syndicale.

Cela passe notamment par la réintégration
des camarades exclus de l’UNEF en
septembre dernier.
« Ce qui nous rassemble est plus fort
que ce qui nous divise », à l’heure actuelle,
notre vision de l’enseignement supérieur
est en danger, c’est à l’UNEF, premier
syndicat étudiant de s’engager résolument
dans cette direction.

Macha, [Strasbourg]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.