Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Villes > Lorraine > Metz > Matériel > Tracts > Bientà´t les présidentielles...

Bientà´t les présidentielles...

lundi 26 mars 2007, par JCR Metz

- PARISOT, Laurence

Elle ne se présente pas, pas besoin, elle est déjà présidente du MEDEF. Ses propositions sont reprises dans les programmes de la plupart des candidats qui se couchent à plat ventre devant le MEDEF. Ce sont bien le patronat et les actionnaires qui tirent les ficelles.

- LE PEN, Jean-Marie

carrément d’extrème droite, il défend une politique violemment raciste, il prétend défendre les sans-grades mais c’est un milliardaire réactionnaire qui gouvernerait contre l’ensemble de la classe populaire.

- SARKOZY, Nicolas

franchement de droite, il prétend être le candidat de la rupture tranquille mais pourquoi romperait-il avec la politique antisociale et répressive qu’il a mise en place pendant 5 ans.

- BAYROU, François

au centre de la droite, il se présente comme une alternative au jeu politique traditionnel mais il a été régulièrement au gouvernement où il a toujours défendu une politique de droite.

- ROYAL, Ségolène

soi-disant de gauche, elle prétend chasser sarko mais refuse de s’en prendre à sa politique. Elle représente ceux qui s’aplatissent dès que le MEDEF fronce les sourcils.

- BESANCENOT, Olivier

facteur et candidat de la LCR aux élections présidentielles,
il défend l’idée qu’il faut changer cette société pour que les besoins sociaux passent avant les profits, pour que les jeunes aient les garanties d’un véritable avenir et pour que ce soient ceux d’en bas qui prennent les décisions. Voter pour Olivier Besancenot, c’est exprimer la volonté d’en finir avec cette société dans son ensemble !

le 22 avril, votez pour Olivier Besancenot !


Révisions : Un peu de géographie politique

- Etats-Unis

Dans le pays le plus riche de la planète, des salariés n’ont pas le droit à leur retraite, le système de santé est désastreux, et la pauvreté est très répandue. Comme le montre le cas de Mumia Abu-Jamal, les Noirs (et les pauvres) ont plus de chances que les autres de finir en prison ou sur la chaise électrique.

- France

La France est un pays riche… dans lequel vivent 7 millions de pauvres dont 3,5 millions de mal logés. Un pays riche où tout augmente sauf les salaires. L’avenir pour les jeunes c’est la précarité, le chômage, le racisme et la répression. La lutte victorieuse contre le CPE nous montre que c’est par la lutte que nous pouvons changer les choses !

- Russie

L’URSS stalinienne, c’était la dictature et la misère. Le capitalisme en Russie, depuis plus de 15 ans, c’est la mafia et la misère.

- Liban

L’agression israélienne de l’été 2006 laisse une grande partie du pays dévastée. Depuis, la France occupe le Sud Liban avec la FINUL, pour empêcher toute action de la résistance libanaise, laissant ainsi la population sans défense en cas de nouvelle attaque. Solidarité avec le peuple libanais ! Obligeons la France à retirer ses troupes !

- Irak

Il y a 4 ans, Bush partait en guerre contre l’Irak. Cette guerre, qui a déjà coûté 411 milliards de dollars, visait à mieux contrôler cette région stratégique et son pétrole. Le bilan est lourd : 650000 victimes, un pays dévasté et toujours occupé par les troupes américaines... Les peuples d’Irak ont raison de résister !

- Afrique

L’Afrique crève du SIDA, les multinationales pharmaceutiques en vivent... Dans certains pays, près de la moitié de la population est touchée. Mais sur ce continent sacrifié, les gens meurent également de maladie que l’on sait parfaitement soigner !

- Amérique latine

Du Venezuela à la Bolivie en passant par l’état d’Oaxaca au Mexique, le continent est en ébullition. Après s’être débarrassé de nombreux dictateurs ces dernières décennies, les populations chassent l’un après l’autre les gouvernements néolibéraux à la botte des Etats-Unis. Nous devons suivre leur exemple !


Les mesures d’urgence défendues par les JCR et la LCR

Pour le droit à l’autonomie

- une allocation d’autonomie à hauteur du SMIC pour tous les jeunes, pour étudier, se former et rechercher un premier emploi sans avoir à subir les petits boulots.

- l’accès à un logement indépendant : les logements en foyers, en cités U manquent ou sont à des prix exorbitants. Il faut engager une politique de construction et de rénovation et abolir les cautions.

- des crèches sur les facs et les lieux de travail.

- l’accès à la culture et aux transports gratuits.

- le droit de vote dès 16 ans : la société nous considère assez matures pour être exploités ou aller en prison mais pas assez pour décider  !

Pour une éducation publique, gratuite et de qualité

- un budget à la hauteur des besoins, création de tous les postes d’enseignants et d’agents nécessaires.

- l’abrogation des “réformes” libérales : loi Fillon, LMD...

- refus des mesures proposées par le rapport Hetzel.

Contre la précarité, un emploi stable pour tous

- abrogation de tous les contrats précaires : le CPE a été retiré mais il en existe beaucoup d’autres !

- le SMIC à 1 500 € net et tout de suite !

Contre la répression et le racisme

- amnistie et annulation des poursuites pour tous les jeunes réprimés lors des mouvements sociaux.

- arrêt du harcèlement policier dans les quartiers.

- légalisation du cannabis.

- arrêt des expulsions des sans papiers, régularisation pour tous, ouverture des frontières et liberté de circulation et d’installation.

Pour le droit des femmes à disposer librement de leurs corps

- Gratuité de toutes les pilules contraceptives.

- Avortement libre, gratuit et accessible, même pour les mineures.

www.besancenot2007.org


Participez aux XXIVe Rencontres Internationales de Jeunes du 21 au 28 Juillet près d’Agen

Comme tous les ans, pendant l’été, un camp international de jeunes est organisé par les JCR, la LCR, et les organisations équivalentes d’autres pays. Cette année, ce camp est organisé en France. Des centaines de jeunes de différents pays (militants, sympathisants ou curieux) s’y retrouveront pour discuter de politique et mettre en pratique nos idées durant une semaine, dans une ambiance de fête internationale. En plus des discussions politiques, nous pouvons expérimenter une vie de groupe sans sexisme, homophobie, racisme, exploitation ou concurrence... C’est un excellent cadre pour discuter de toutes les luttes, apprendre et pour se détendre autour d’un verre le soir avec des camarades du monde entier.

Ce camp fonctionne de manière autogérée : partage des tâches et participation de tous et toutes au nettoyage, à la préparation des repas, au service d’ordre, au bar... Les discussions sont organisées en forums pléniers et en commissions restreintes, où un système de traduction simultanée permet de dépasser la barrière de la langue. Les échanges avec nos camarades étrangers permettent d’entendre la situation d’autres pays expliquée par les premiers concernés : nombreux pays d’Europe, mais aussi Philippines, Palestine, Mali, Côte d’Ivoire, Brésil, Venezuela...

Contactez nous pour réserver ou obtenir une présentation détaillée.


Si tu ne t’occupes pas de politique, la politique s’occupe de toi !

« Faire de la politique », c’est souvent perçu comme un métier, le débouché naturel de l’ENA. C’est ce que veulent nous faire croire les « professionnels de la politique » qui n’hésitent pas à s’en mettre plein les poches, pendant qu’ils nous en foutent plein la gueule. « Politique », étymologiquement, c’est s’occuper de la vie de la cité c’est à dire prendre en charge les questions collectives. Cela concerne donc tout le monde, à toutes les échelles. C’est une chose trop sérieuse pour la laisser aux politiciens. Nos vies en dépendent... C’est pourquoi nous devons faire entendre notre voix, à travers nos actions collectives, à travers nos revendications. Pour cela il faut s’organiser et prendre notre avenir en mains.

Rejoignez les JCR !

Les JCR regroupent les lycéen-ne-s, les étudiant-e-s, les jeunes chômeu‑r‑se‑s et salarié-e-s qui veulent se battre pour en finir avec le système actuel qui produit à la fois injustices, chômage, misère et discriminations ; qui provoque les guerres. Face à ce monde barbare, nous luttons pour une société débarrassée de toute exploitation et de toute oppression, une société socialiste. Les décisions seraient prises par la population dans son ensemble et non par une minorité soumise aux patrons. Rejoindre les JCR, c’est s’engager et militer pour construire ce monde. Cela commence aujourd’hui en construisant les luttes contre le gouvernement et les possédants, pour nos droits. Prenez contact avec nous !


Jeunesses Communistes Révolutionnaires

metz@jcr-red.org / www.jcr-red.org / 06.30.10.59.15