Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 79 - avril 2007 > Actu > Travail gratuit pour le patronat, bourses et allocations payantes pour les (...)

Les projets « Royal » pour la jeunesse :

Travail gratuit pour le patronat, bourses et allocations payantes pour les jeunes

mardi 8 mai 2007, par RED

Au moment même où
nous fêtions le premier
anniversaire de notre
victoire contre le CPE,
Ségolène Royale proposait
de mettre en place dès son investiture
un CPE à peine relooké : le Contrat Première
Chance. Mise à part la sensible variation lexicale
et quelques ajustements, le fond du projet
reste inchangé : faire de la jeunesse une
main d’oeuvre corvéable et bon marché.

Quelle est la nouveauté introduite par la candidate socialiste ?

Les jeunes embauchés sous ce contrat ne
seront plus des employés bon marché pour
le patronat mais gratuits. Durant les douze
premiers mois l’intégralité du salaire, des
charges sociales et du coût de formation
serait prise en charge par les pouvoirs
publics via les régions. En d’autres termes,
ce n’est plus l’employeur qui paye son
salarié mais l’ensemble des français via les
impôts. Qu’en est-il de la période d’essai ?
Au bout de trois mois négociables (c’està-
dire extensibles) l’entreprise décide ou
non d’embaucher le jeune sous le contrat
qu’il souhaite (d’apprentissage, de professionnalisation
ou en CDI). Après signature
du dit contrat, si l’employeur le licencie
avant la fin de la période des douze mois
“gratuits”, il est tenu de rembourser les
salaires mais au delà rien ne lui sera
demandé ! Rassurons-nous, le dispositif
ne vise pour l’instant que les entreprises
de moins de 20 salariés et les jeunes non
scolarisés et non diplômés !

Pour les autres, Ségolène Royale propose
“généreusement” de verser aux jeunes une
allocation d’autonomie “ sous conditions
de ressources “ et assortie d’un travail d’intérêt
général (du type soutient scolaire).
En contrepartie de quoi, la politique du
donnant-donnant faisant Loi, la demi-part
fiscale accordée aux parents serait supprimée
et les étudiants seraient tenus de
réussir leurs études. En d’autres termes,
les chanceux jeunes seraient payés pour
travailler.

Ambre, [Censier]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.