Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 79 - avril 2007 > Campagne > Sarko, candidat du MEDEF

Sarko, candidat du MEDEF

mardi 8 mai 2007, par RED

Pinault, Dassault, Lagardère… le gratin du patronat
a choisi son candidat.
Flexibilité, casse du code
du travail, exonérations,
Sarko entend concrétiser le programme du
MEDEF pour les cinq ans à venir. « Travailler
plus pour gagner plus », voilà la philosophie
de l’UMP. La provocation est poussée à son
extrême quand Sarko, coiffé d’un casque de
chantier, s’amuse à citer Jaurès. « Qui d’autre
peut se dire sincèrement dans le camp des
travailleurs ? » Sarko le revendique.
Pourtant, sa politique depuis cinq ans et
ce qu’il nous promet est tout autre :
- Il est évident que le tout sécuritaire
de ces dernières années sera exacerbé
s’il est élu. C’est l’ère de Big Brother qui
s’annonce : pouvoir répressif accentué,
surveillance totale, remise en cause du
droit de grève…
- Répression qui touchera en premier
lieu les boucs-émissaires de la période :
les sans-papiers, parfais prétexte populiste
pour rallier les électeurs du FN. Toujours
plus de contrôles, toujours plus de charters,
c’est l’installation du racisme entre
français-étrangers cristallisée par l’établissement
du Ministère de l’Immigration et
de l’Identité nationale.
- Enfin (et ce n’est pas exhaustif), la
poignée de main entre Sarko et Bush
nous laisse présager le pire en matière
internationale : l’alignement de la France
sur la politique de guerre sans-limite de
l’impérialisme US.

Cela fait des années que la bourgeoisie
n’avait pas désigné un candidat aussi radical.
Cela traduit leur volonté de combler le
retard en matière de réformes libérales sur
les autres pays européens en cette période
de crise politique. En effet, les résistances
qui se multiplient contre leurs projets
témoignent de la nécessité d’approfondir
cette crise et de construire une réelle alternative
politique.

Elsa, [Chartres], Yoan [St Denis]