Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 80 - mai 2007 > Actualité > Sarko : casier judiciaire d’une vraie racaille !

Sarko : casier judiciaire d’une vraie racaille !

mardi 8 mai 2007, par RED

De son nom complet
Nicolas, Paul, Stéphane
Sarkozy de Nagy-Bocsa.
Son père est un noble
hongrois, décoré pour
son combat contre les Turcs… En 1944, la
famille (riche) est expropriée par Armée
Rouge. Le père s’engage alors à la Légion
Étrangère Française, et va servir… en
Algérie.

Son frère, Guillaume Sarkozy, est patron
dans le textile, et vice-président du MEDEF
de 2000 à 2005.

Une vie d’engagement… toujours du côté des riches !

Sarkozy se marrie deux fois. Lors de son
premier mariage, son témoin est Charles
Pasqua (légende de la droite extrême,
mafieuse, raciste…), pour le deuxième, ce
sont Martin Bouygues et Bernard Arnaud
(deux des hommes les plus riches et puissants
de France).

Il devient maire de Neuilly (la ville la plus
riche de France) en 1983.
En 1999, il est président du RPR, et
dirige la liste RPR-Démocratie Libérale
aux élections européennes, avec Alain
Madelin (ancien militant du groupe fasciste
Occident).

Ses premières oeuvres

Il est Ministre de l’Intérieur de 2002 à
2004 : et il pond la Loi sur la Sécurité
Intérieur (reprise de la Loi sur la Sécurité
Quotidienne du socialiste Vaillant).
Résultat : création des délits de racolage
passif (contre les prostituées), de mendicité,
de rassemblement dans les halls
d’immeubles… Cette loi permet plus de
répression contre les squats et les gens du
voyage, elle empire les conditions garde
à vue, crée un délit d’« outrage » au drapeau
national et à la Marseillaise (7 500