Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 80 - mai 2007 > Inter > Manifestation en Israà« l

Manifestation en Israà« l

mardi 8 mai 2007, par RED

Jeudi 3 mai, 150 000 personnes sont descendues
dans les rues de Tel-Aviv pour demander
la démission du premier ministre Ehoud Olmert
et de son ministre de la défense et leader du
Parti Travailliste, Amir Peretz. Les manifestants
provenaient de tous les bords de la vie politique
israélienne, de gauche comme de droite.
Des figures importantes du cabinet d’Olmert
telle que sa ministre des affaires étrangères
Tzipi Livni ont réclamé la démission des deux
politiciens également. La manifestation a suivi la
publication du rapport Winograd sur la conduite
de la guerre au Liban de l’été dernier. C’est le
mécontentement et la colère de la population
qui s’expriment de cette manière-là, alors même
qu’une partie des manifestants protestait aussi
contre les politiques économiques d’Olmert.

Mais les dissensions au sein du gouvernement
traduisent les divergences au sein de la
classe dirigeante sur la tactique à adopter à un
moment où la situation évolue rapidement dans
la région. La principale accusation contre Olmert
est que sa mauvaise conduite de la guerre et la
défaite qu’a subie l’armée israélienne au Liban
ont réduit la marge de manoeuvre dont disposait
l’état sioniste. D’une, parce que les forces
qui lui sont hostiles (Hezbollah au Liban, Hamas
en Palestine) s’en sont renforcées, de deux
parce qu’Israël a perdu beaucoup de légitimité
en menant une sale guerre et de trois parce que
la démonstration a été faite que l’armée israélienne
était loin d’être invincible.