Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 80 - mai 2007 > Dossier : Ce que nous préparent les prochains gouvernements > Les salaires des patrons du CAC 40 se portent bien...

Les salaires des patrons du CAC 40 se portent bien...

mardi 8 mai 2007, par RED

La moyenne de leurs rémunérations brutes
globales s’établit à 2,2 millions d’euros. En tête
de liste avec 4,06 millions d’euros, le PDG et
principal actionnaire de LVMH, Bernard Arnault,
détrône l’ex-dirigeant de L’Oréal, Lindsay Owen-
Jones. En deuxième position, Henri de Castries
(AXA) a touché 3,76 millions cette année. Enfin,
Jean-François Dehecq (Sanofi-Aventis) s’installe
sur la troisième marche du podium avec 3,36
millions d’euros. En fin de classement se trouvent
les patrons d’EDF, Vallourec et GDF avec
respectivement 807 155 euros, 698 500 euros et
433 593 euros. Sept patrons se situent entre 3
et 4 millions d’euros. Quinze dirigeants gagnent
entre 2 et 3 millions quand treize autres sont
payés plus d’un million d’euros.

Avec une augmentation de 119,3 %, la rémunération
du patron de STMicroelectronic fait
plus que doubler, deux dirigeants voient leurs
salaires gonfler de plus de 50 %, vingt conseils
d’administration ont augmenté leurs patrons
entre 0 et 50 %...Reste les attributions de stockoptions,
qui bénéficient d’un régime fiscal
favorable et sont restées considérables en 2006.
Très peu de groupes chiffrent ces avantages,
qui dépendent rarement des
performances effectuées. L’attribution la plus
importante est revenue à Lindsay Owen-Jones
avec 2 millions d’options de souscriptions d’actions,
en récompense de “l’exemplarité de sa
succession”.

Les plus fortes variations de salaires des patrons entre 2005 et 2006

- Carlo Bozotti (Président directeur) -
STMicroelectronics : + 119,3 % (1 470 000 €)
- José Luis Duran (Président directeur) -
Carrefour : + 59,7 % (2 403 500 €)
- Georges Pauget (Directeur général) - Crédit
Agricole : + 54,2 % (1 742 030 €)
- Pierre Gadonneix (PDG) - EDF : + 46,8 % (807
155 €)
- Carlos Ghosn (PDG) - Renault : + 45,5 % (2
629 663 €)
- Patrick Ricard (PDG) - Pernod Ricard : + 38,3
% (3 130 387 €)
- Patrick Kron (PDG) - Alstom : + 37 % (2 240
010 €)