Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Actualité > Bulletin national > Contre Sarkozy et son programme de destruction sociale

Contre Sarkozy et son programme de destruction sociale

Préparons la riposte !

mercredi 16 mai 2007, par JCR-RED

Nicolas Sarkozy a été élu malgré 5 ans de luttes ininterrompues. Il y a 1 an, après le mouvement contre le CPE et l’affaire Clearstream, la droite était décrédibilisée et déstabilisée. Le PS n’a rien fait pour la mettre en difficulté et imposer une politique réellement en faveur des jeunes et des travailleurs. Résultat : Sarkozy et ses amis ont pu reprendre l’initiative, et en pratiquant une politique raciste (loi CESEDA, expulsions) et antisociale, elle a pu marquer des points. Dans la campagne électorale, la gauche a couru après la droite et … elle a perdu.

Sarkozy veut mettre à exécution le projet de la classe dominante : briser l’essentiel des droits sociaux et démocratiques acquis depuis plusieurs dizaines d’années. Il veut taper vite et fort et briser en premier les secteurs les plus combatifs, ceux qui se sont mobilisés ces dernières années : les jeunes et salariés du service public.

Il est possible de lutter !

Sarkozy est minoritaire chez les jeunes de moins de 25 ans et chez les salariés. Les seules catégories où il est clairement majoritaire, c’est chez les vieux et chez les patrons. Et la majorité de la population n’est pas réellement d’accord avec les conséquences réelles de son programme : le contrat unique de travail sur le modèle du CPE-CNE, la restriction du droit de grève, la sélection à la fac et l’augmentation des frais d’inscription…

Et il n’y a jamais eu autant de réactions immédiates de colère suite à l’élection d’un président de la République : des milliers de manifestants le dimanche 6 au soir, une dizaines de lycées bloqués en région parisienne le lendemain, des AG de plusieurs centaines d’étudiants à Tolbiac, Nanterre, Toulouse… Ces réactions font échos à toutes les luttes de ces dernières années qui ont prouvé que la politique qui est menée depuis 25 ans par les différents gouvernements est rejetée par une grande partie de la population.

L’objectif à atteindre

Ce n’est pas en élisant des députés PS qu’on stoppera la politique de Sarkozy.

Il faudra un affrontement social d’une ampleur supérieure au CPE ou aux grèves de 2003. Il faut plus que jamais un mouvement d’ensemble des jeunes et des salariés pour briser l’offensive de la classe dirigeante. Cela prendra du temps. C’est pour cela qu’il faut commencer à s’organiser dès maintenant.

Et ce qu’il faut aujourd’hui, c’est montrer qu’une opposition à la politique de Sarkozy existe à l’échelle nationale et qu’on ne se laissera pas faire, qu’on ne le laissera pas faire n’importe quoi.

Dès maintenant : argumenter et agir

Pour convaincre un maximum de gens qu’il est possible de lutter mais aussi montrer à tout le monde les véritables conséquences du programme de Sarkozy, nous devons organiser des AG dans un maximum de lycées et d’universités.

Nous devons organiser des manifestations qui regroupent tous ceux qui sont opposés à Sarkozy et à sa politique.

Dans un premier temps, il est possible d’organiser des manifs de jeunes. Il faut également une grande manifestation unitaire, au plus tôt. D’ici là, la jeunesse doit continuer à faire monter la pression et continuer à lutter, à manifester !

Dans le passé, tous les acquis, comme le droit de vote, les congés payés, les retraites… ont été arrachés par la lutte. C’est par la lutte que nous balayerons la politique de Sarkozy et que nous ferons respecter nos droits !