Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Villes > Lorraine > Metz > Bulletins > "Rà‰VOLUTION !" Bulletin mensuel des JCR en Moselle diffusé à la fac et dans (...) > Contre Sarkozy et son programme de destruction sociale : Préparons la (...)

"Révolution !" n°19 - Mai 2007

Contre Sarkozy et son programme de destruction sociale : Préparons la risposte !

lundi 21 mai 2007, par JCR Metz

Sarkozy a été élu malgré 5 ans de luttes ininterrompues. Le PS n’a rien fait pour mettre la droite en difficulté et imposer une politique réellement en faveur des jeunes et des travailleurs. Résultat : Sarkozy et ses amis ont pu prendre l’initiative et en pratiquant une politique raciste et antisociale ont pu marquer des points. Dans la campagne électorale, la gauche a couru après la droite et… elle a perdu. Sarkozy veut mettre à exécution le projet de la classe dominante  : briser l’essentiel des droits sociaux et démocratiques acquis depuis plusieurs dizaines d’années. Il est possible de lutter ! Sarkozy est minoritaire chez les jeunes de moins de 25 ans et chez les salariés. Là où il est clairement majoritaire, c’est chez les vieux et chez les patrons. Et la majorité de la population n’est pas réellement d’accord avec les conséquences réelles de son programme  : le contrat unique de travail sur le modèle du CPE-CNE, la restriction du droit de grève, la sélection à la fac et l’augmentation des frais d’inscription… De plus, il n’y a jamais eu autant de réactions immédiates de colère suite à l’élection d’un président : des milliers de manifestants le dimanche 6 au soir, une dizaines de lycées bloqués en région parisienne le lendemain, des AG de plusieurs centaines d’étudiants à Tolbiac, Nanterre, Toulouse… De même, nous étions encore plus, dans les rues, le 16. Sarkozy a promis une cascade de réformes, soyons prêts à réagir et à le devancer. Il faut plus que jamais un mouvement d’ensemble des jeunes et des salariés pour briser l’offensive de la classe dirigeante. Cela prendra du temps. Il faut donc commencer à s’organiser dès maintenant et montrer qu’une opposition à la politique de Sarkozy est possible et qu’on ne le laissera pas faire n’importe quoi. C’est par la lutte que nous balayerons la politique de Sarkozy et que nous ferons respecter nos droits  !

Pour cette raison, le 2 juin, nous devons tou-te-s être dans la rue !


Homos, Hétéros Droits égaux !

Aujourd’hui dans 70 pays, l’homosexualité est illégale : amendes, prison voire peine de mort. Bien sûr en France la législation est différente mais la libération sexuelle et l’égalité des droits sont bien loin d’être acquises. Et ne comptons pas sur Sarkozy pour faire évoluer les choses ! Avec un PACS qui différencie totalement couples hétéros et homos, avec des violences homophobes qui restent toujours impunies l’égalité est toujours remise à plus tard. Chaque année au mois de juin, c’est le retour des lesbian and gay pride, les marches de la fierté homosexuelle, bi et transgenre. Cette fierté c’est un antidote à la honte que veut nous imposer un système hétérosexiste. Cette fierté est le combat contre l’homophobie ambiante qui nous renvoie l’image d’une norme « naturelle », indiscutable et écrasante : « L’amour se vit entre un homme et une femme ». L’ordre moral et les normes nous étouffent parce que nous ne rêvons pas d’être de vrais hommes ou des femmes parfaites. Nous voulons l’égalité, le droit au mariage et à l’adoption pour tous tout de suite  !


Alors, marchons, manifestons, luttons !

Samedi 2 juin Marche des Fiertés

lesbienne, gaie, bi et transgenre

Départ à 17h30 Cours Léopold à Nancy

(covoiturage possible depuis Metz, contactez nous)


Votez comme vous luttez !

Pour les candidats de la LCR, les élections législatives sont l’occasion de populariser les grèves qui existent en France. Les élections sont une tribune des luttes et des revendications de ceux qui luttent. Voter pour les listes LCR aux législatives c’est faire apparaître ce pôle de luttes, c’est montrer que l’on ne fait aucune confiance aux gouvernements pour mettre en place une politique en faveur des jeunes et des salariés. C’est nous donner confiance à tous pour montrer qu’une autre politique, indépendante des institutions est nécessaire et que c’est par la grève et les manifestations que nous obtiendrons ce que nous voulons !

Le 10 juin, votez pour les candidats de la LCR  !

www.lcr-legislatives.org


Passe ton bac d’abord ?

Wahiba est en terminale L à Schuman. Depuis février elle est menacée d’être expulsée en Algérie, alors que tous ses frères et sœurs vivent en France et sont régularisés. Suite à la manifestation de soutien, la préfecture a dit qu’elle pourrait passer le bac, ça n’est pas suffisant. Wahiba doit pouvoir étudier et vivre en France ! En créant un ministère de «  l’immigration et de l’identité nationale », Sarkozy annonce la couleur  : toujours plus de racisme et d’expulsions. Il faut un grand mouvement pour la régularisation de tous les sans papiers. Rejoignez nous !


Participez aux 24èmes Rencontres Internationales de Jeunes

Une gauche de moins en moins à gauche, une droite de plus en plus agressive... Cette situation n’est pas propre à la France. En Italie, dans l’État espagnol, en Grande-Bretagne, en Allemagne ou au Danemark, les Berlusconi, Aznar et compagnie ont détruit les acquis sociaux et mené des guerres impérialistes, alors que les sociaux-démocrates élus contre eux mènent... la même politique !

Mais dans ces pays, les mouvements de résistance existent. Les mouvements contre la guerre en Irak ont été exemplaires en Italie, en Grande Bretagne ou dans l’État espagnol. Le mouvement étudiant grec contre la casse de l’enseignement supérieur est lui aussi un modèle, largement inspiré du mouvement français contre le CPE... Dans les mouvements sociaux de ces dernières années, nous avons vu une nouvelle génération militante. Elle est internationale.

Puisque le capitalisme est lui aussi international, il est nécessaire de nous organiser à l’échelle du monde pour parer ensemble les attaques contre nos droits. C’est le sens des Rencontres Internationales de Jeunes qui se tiennent tous les ans. Cette année, elles auront lieu en France, du 21 au 28 juillet près d’Agen.

Pendant une semaine, avec des jeunes de toute l’Europe, mais aussi des Philippines, du Mali, de Palestine, du Venezuela, de Russie, nous pourrons échanger nos expériences, nous former mutuellement, discuter et débattre. Entre des ateliers, des forums et des formations, il sera possible d’aborder d’innombrables sujets, comme les guerres, l’écologie, l’éducation, le féminisme, les droits des lesbiennes, gays, bi et trans, les luttes des travailleurs... Et bien entendu, ces discussions continueront au bar le soir !

Le camp est autogéré, ce qui signifie que toutes les tâches, du nettoyage à la sécurité, sont assurées par les participants eux-mêmes. Cela signifie aussi un espace de respect et de fraternité où les comportements sexistes, racistes ou homophobes n’ont pas cours.

Pour participer, ou avoir plus d’infos n’hésitez pas à prendre immédiatement contact avec les JCR.

(Tarif pour la semaine : 145 euros)


S’organiser aux JCR pour résister !

Les JCR sont l’organisation de jeunesse de la Ligue Communiste Révolutionnaires (LCR). Nous regroupons les lycéen‑ne‑s, les étudiant-e-s, les jeunes chômeu‑r‑se‑s et salarié-e-s qui veulent se battre pour en finir avec le système actuel qui produit à la fois injustices, chômage, misère et discriminations au Nord ; guerres et famine au Sud. Face à ce monde barbare, nous luttons pour une société débarrassée de toute exploitation et de toute forme d’oppression, une société socialiste. Les décisions seraient prises par la population dans son ensemble et non par une minorité soumise aux patrons. Rejoindre les JCR, c’est s’engager et militer pour construire ce monde. Cela commence aujourd’hui en construisant ensemble toutes les luttes contre le gouvernement et les possédants, pour nos droits : contre le fascisme, le racisme, l’impérialisme, contre les préjugés religieux, l’oppression des femmes, l’homophobie...


Week-end de formation des JCR à Metz

Les JCR organisent un week-end de formation sur Metz à partir du vendredi 29 juin au soir jusqu’au dimanche 1er juillet. Pour chacun des thèmes abordés, des camarades feront une présentation qui sera suivie d’un débat où chacun pourra s’exprimer ou poser des questions. Six thèmes y seront abordés : écologie politique, révolution russe, l’état, école et capitalisme, histoire de la IVeme Internationale (C’est l’internationale qui regroupe les partis politiques trotskystes du monde entier, et dont nous faisons partie) et construction des genres (comment la société construit les genres féminins et masculins dès la naissance).
Ce week-end est ouvert à toutes et tous, militant-e-s, sympathisant-e-s ou curieu‑x-ses. Une participation de 10 euros est demandée pour couvrir les frais, transport compris. N’hésite pas à nous contacter pour avoir plus d’infos.


www.jcr-red.org / metz@jcr-red.org / 06.30.10.59.15