Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Villes > Région parisienne > Bulletin Lycéen > 2007 > La Rougeole n°72 - 23 Mai 2007

La Rougeole n°72 - 23 Mai 2007

mercredi 23 mai 2007, par JCR Région parisienne

Face à Sarkozy et son gouvernement de casseurs, préparons la riposte !

- Face à Sarkozy et son gouvernement de casseurs, préparons la riposte !
- Elections législatives... Nos vies valent plus que leurs profits !
- Paricipez aux 24èmes Rencontres Internationales de Jeunes

Face à Sarkozy et son gouvernement de casseurs, préparons la riposte !

Sarkozy vient de nommer son gouvernement. Fillon est désormais premier ministre et ce sera lui qui dirigera les violentes attaques promises, comme il l’a déjà si bien fait sous la présidence de Chirac.

La lutte est légitime

Le gouvernement nous promet la destruction massive de décennies de luttes et de droits sociaux. Il vaut briser le droit de grève, il réprime, il fait arrêter de façons arbitraires des manifestants, il expulse les immigrés... Et on nous dit qu’il ne serait pas légitime de s’y opposer ? Il ne serait pas légitime de, simplement, dire qu’on est contre cette politique ?

Pourtant, c’est bien par la mobilisation que nous avons fait reculer Villepin et Sarko l’année dernière, avec le CPE. C’est bien par les luttes que tous nos acquis, du droit du travail aux services publics, en passant par la Sécu et les retraites, ont été obtenus ! La mobilisation est donc légitime !

La lutte est un droit

On voudrait nous faire croire que les lycéens n’auraient pas le droit de se mobiliser. Depuis l’année dernière, on peut travailler en apprentissage à 14 ans, mais on ne peut toujours pas voter avant 18 ans... Et on devrait la boucler ?

C’est un droit que de se mobiliser et même de préparer la mobilisation en se réunissant ou en informant dans les lycées. C’est un droit que d’avoir une salle de réunion, un panneau d’affichage dans le bahut, de passer dans les classes pour informer d’une manif ou d’une assemblée générale, de distribuer des tracts à l’entrée du bahut, de susciter le débat !

Ces dernières années, la jeunesse a été en pointe des mobilisations : en 2002 contre Le Pen, en 2003 contre la guerre en Irak, en 2005 contre Fillon, en novembre dans les quartiers populaires, en 2006 contre le CPE... Nous aurons besoin de nous mobiliser de nouveau, alors commençons dès aujourd’hui à préparer la riposte pour les batailles à venir.

Elections législatives... Nos vies valent plus que leurs profits !

Au premier tour de l’élection présidentielle, 1,5 million de personnes ont voté pour Olivier Besancenot, bravant la pression du « vote utile ». Pour nous, ce qui est vraiment utile, c’est la lutte, c’est pourquoi le vote utile, c’est celui qui s’affirme en lien avec les mobilisations des salariés et de la jeunesse.

Il est probable que l’UMP emporte les élections législatives. Mais peut-on faire confiance au PS pour s’opposer à ses projets ? Il y a un an, alors que le CPE et l’affaire Clearstream avaient amené Villepin au bord de la démission, le PS n’avait pas poussé dans le sens de mobilisations pour le faire tomber... Et a permis à Sarkozy de reprendre l’offensive.

On ne fera pas non plus confiance au nouveau parti de Bayrou, lui qui a voté toutes les mesures antisociales de l’UMP et a été par deux fois ministre de gouvernements de droite !
Pour mieux vivre, il ne faut pas travailler plus mais au contraire partager le temps de travail et augmenter les salaires. Il faut imposer le SMIC à 1500€euros net, 300€euros d’augmentation sur tous les revenus, une allocation d’autonomie pour les jeunes de 16 à 25 ans qui permettrait de faire ses études sans se salarier...

C’est ce que défendront les 500 candidat-e-s de la LCR aux législatives. Cette fois, il n’y aura pas de pression, puisque de toutes façons les candidats PS ou ex-« gauche plurielle » seront au second tour (il peut y avoir plus de deux personnes qualifiées).

Voter pour la LCR, c’est affirmer qu’on ne veut pas d’une droite qui cogne et d’une gauche qui recule, c’est choisir de voter comme on lutte !

Participez aux 24èmes Rencontres Internationales de Jeunes

Une gauche de moins en moins à gauche, une droite de plus en plus agressive... Cette situation n’est pas propre à la France. Mais partout, les mouvements de résistance existent. Et puisque le capitalisme est international, il est nécessaire de nous organiser à l’échelle du monde pour parer ensemble les attaques contre nos droits.

C’est le sens des Rencontres Internationales de Jeunes qui se tiennent du 21 au 28 juillet près d’Agen. Pendant une semaine, avec des jeunes de toute l’Europe, mais aussi des Philippines, du Mali, de Palestine, du Venezuela, de Russie, nous pourrons échanger nos expériences, nous former mutuellement, discuter et débattre de très nombreux sujets.

Le camp est autogéré, ce qui signifie que toutes les tâches, du nettoyage à la sécurité, sont assurées par les participants eux-mêmes. Cela signifie aussi un espace de respect et de fraternité où les comportements sexistes, racistes ou homophobes n’ont pas cours.

Pour participer, n’hésitez pas à prendre immédiatement contact avec les JCR !