Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Internationalisme > Pakistan > Pour la libération immédiate de Farooq Tariq et des autres détenus au (...)

Pour la libération immédiate de Farooq Tariq et des autres détenus au Pakistan

samedi 16 juin 2007, par JCR-RED

Pour la libération immédiate de Farooq Tariq et des autres détenus
après la vague de répression du mouvement démocratique au Pakistan

[Cet appel sera bientôt traduit en anglais et espagnol. Vu son
urgence, n’attendez pas pour envoyer de premières signatures, avec
lesquelles il sera diffusé plus largement avant d’être envoyé aux
autorités pakistanaises]

Farooq Tariq, secrétaire général du Labour Party Pakistan (LPP), a été
arrêté sans mandat le 5 juin 2007 dans sa résidence, à Lahore. A
posteriori, le ministère de l’Intérieur a émis contre lui un ordre de
détention de trois mois. Pour mieux l’isoler, il a été transféré à la
prison de Bahawalpur. Toute visite lui est interdite, sauf accord
préalable du ministère de l’Intérieur.

Plusieurs centaines de personnes ont été préventivement arrêtées les 5
et 6 juin et beaucoup d’autres sont soumises à des procédures
judiciaires. Le pouvoir cherche à briser par la force les
mobilisations démocratiques qui ont suivi la suspension, le 9 mars
dernier, du président de la Cour suprême, le juge Iftikhar Mohammed
Chaudry. Des centaines de milliers de manifestants sont descendus dans
la rue pour protester contre cette mesure arbitraire. La répression a
déjà fait 41 morts et de nombreux blessés à Karachi, les 12 et 13 mai.
Le président Pervez Musharraf a failli décréter l’état d’urgence et
nul ne sait jusqu’où le régime militaire est prêt à aller pour
étouffer la contestation démocratique.

Farooq Tariq a été arrêté parce qu’il s’est pleinement engagé dans ces
mobilisations et, en particulier, dans le soutien au Mouvement des
avocats constitué après la suspension du juge Chaudry. Farooq Tariq
est aussi connu pour ses engagements solidaires sur le plan
international. Il a contribué à l’organisation du Forum social mondial
de Karachi en 2006. Il a activement participé à d’autres forums
mondiaux, comme ceux de Mumbai (Inde) et Nairobi (Kenya), ainsi qu’à
des forums européens, dont le dernier à Athènes (Grèce). Il est, de
même, un militant du mouvement antiguerre international.

La situation est d’autant plus inquiétante que le pouvoir n’hésite pas
à utiliser contre Farooq Tariq et d’autres détenus des mesures
intolérables : pressions psychologiques, conditions de détention
inhumaines (cellules surpeuplées par très grandes chaleurs, manque
d’eau et de sanitaires...), interdiction des visites...

Nous appelons au respect des droits humains et des libertés au
Pakistan.

Nous exigeons la libération immédiate de Farooq Tariq et des autres
détenus incarcérés pour avoir participé aux mobilisations
démocratiques.

Envoyez vos signatures à :
Pierre. Rousset@ras.eu.org