Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Actualité > Bulletin national > Après les législatives...

Après les législatives...

Préparons-leur une rentrée chaude !

mercredi 20 juin 2007, par JCR-RED

La presse et les médias nous annonçaient depuis plusieurs semaines une vague bleue pour ces élections législatives. L’élection de Sarkozy à 53% des suffrages donnait au nouveau gouvernement un sentiment d’ultra légitimité et ils se sentaient en position de pouvoir balayer nos acquis sociaux sans même rencontrer la moindre résistance.

Les résultats de ces élections législatives est pourtant plus nuancé que ce qui était prévu avec 347 siège pour la droite et 227 pour le parti socialiste assimilé.

Loin d’avoir été convaincus par une gauche qui n’avait comme seul argument qu’un meilleur équilibre entre la majorité et l’opposition, la droite paye sans doute avec ce résultat les premières mesures annoncées ou mises en place par son gouvernement. En effet il est clair pour la majorité de la population que la TVA sociale ou les franchises médicales sont des mesures qui ne vont pas dans notre intérêt mais bien dans celui des riches.

Bien évidemment ce résultat ne change pas fondamentalement la situation, nous ne pouvons pas compter sur le parti socialiste pour faire changer les choses, mais il confirme qu’il sera sans doute pour le gouvernement plus difficile qu’il ne l’a prévu de faire passer l’ensemble de ses attaques sans qu’il n’y ait de réaction. Tous ceux qui ont voté pour Sarkozy le jour de l’élection présidentielle ne seront pas forcément en accord avec l’ensemble des mesures que le gouvernement voudra mettre en place.

Comptons sur nos propres forces pour repousser les attaques

Mais ce résultat des législatives ne modifie pas les projets du gouvernement. Il voudra de la même manière s’attaquer au droit de grève, à la sécu, à l’université et au droit du travail. Et nous ne pouvons compter sur personne dans cette assemblée nationale pour mettre un coup d’arrêt à ce projet. Ce n’est pas quand le Parti Socialiste était au gouvernement ou majoritaire à l’Assemblée que notre quotidien s’est amélioré, mais c’est quand les jeunes et les travailleurs se sont mis à lutter et ont arraché par la force des avancées sociales. Seules nos luttes pourront repousser ces attaques. La seule manière de mettre un coup d’arrêt à l’offensive que prévoit de mener Sarkozy et de la classe dirigeante c’est une puissante mobilisation de la jeunesse et du monde du travail.

C’est pourquoi nous devons préparer dès maintenant nous devons préparer la riposte. Le gouvernement prévoit de faire voter, dès le mois de juillet, sa loi sur l’autonomie des universités qui renforcera le financement privé de l’enseignement supérieur, qui renforcera les inégalités et la mise en concurrence des établissements. Dès la rentrée, nous devons préparer la grève sur les universités contre ce projet de loi. Dès maintenant il faut organiser un maximum de réunion pour informer et convaincre tous les jeunes des dangers de cette réforme. Il faut que dès la rentrée nous soyons prêts à riposter !