Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 81 - juin/juillet 2007 > Monde > Baptàªme international de Sarkozy

Baptàªme international de Sarkozy

vendredi 6 juillet 2007, par RED

Le G8, réunion des huit chefs d’État les plus
riches, a été l’occasion pour Sarkozy de confirmer
la totale adéquation entre son projet en
France et dans le monde.

Alors que l’Afrique et les « pays émergents »
sont la « priorité », rien n’a été proposé concernant
l’accès aux médicaments dans les pays
pauvres. Les annonces, déjà faites il y a deux
ans, d’une aide de 44 milliards d’euros pour
l’Afrique permettent aux dirigeants impérialistes
de passer pour de gentils humanitaires. Mais
cela ne doit pas masquer la dette qui étouffe
ces pays, ni le pillage organisé par les grandes
puissances… Surtout qu’il ne s’agit, concernant
l’aide que d’un effet d’annonce : ni calendrier
de versement, ni détail des contributions par
pays ! Surtout aussi, que les 44 milliards d’euros
promis pourraient suffire à soigner environ 2
millions de personnes, alors que 11 millions au
moins auraient besoin de traitements anti-SIDA,
sans compter les autres maladies !

Pour Merkel (chancelière de l’Allemagne),
comme pour les autres, la compensation serait
des accords entre États riches et pauvres, pour
le « codéveloppement », nouvelle marotte des
politiciens français. Mais ce codéveloppement
existe depuis longtemps : pendant que les États
d’Europe et nord-américains s’enrichissent, c’est
la misère qui se développe dans le Sud… Et
avec elle, les maladies, la pollution, les crises
sanitaires.

La « protection du climat » est aussi la « priorité
 » du G8. En langage international, « priorité »
signifie sujet important à propos duquel on ne
va rien faire. Les pays émergents invités (Brésil,
Chine, Inde, Mexique et Afrique du Sud) se
sont dit « décidés à contribuer à une part équitable
dans la maîtrise du changement climatique
pour stabiliser les émissions à gaz à effet
de serre. » Mais aucun engagement concret
n’est pris, sinon d’inciter l’investissement dans
les « technologies propres »… Rien en somme,
ce qui se comprend, car les huit sont responsables
de 42 % des émissions de CO2….
Sarkozy a de quoi être satisfait : avec ses nouveaux
amis, il a multiplié les annonces pour
paraître sympathique aux yeux de ceux qu’il
pille et pollue.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.