Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Bordeaux > Mobilisation à Bordeaux contre la loi d’autonomie des universités

Mobilisation à Bordeaux contre la loi d’autonomie des universités

dimanche 8 juillet 2007, par JCR-RED

RASSEMBLEMENT CONTRE

LA LOI D’AUTONOMIE DES UNIVERSITES

MERCREDI 4 JUILLET 12h30

Place de la Victoire (devant Bordeaux-II)

A l’appel de :

SUD ETUDIANTS,

FSU (SNESUP, SNCS), CGT (FERC Sup, SNTRS), UNSA (A&I, SNPTES) SNPREES-FO

COMMUNIQUÉ DE L’INTERSYNDICALE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR & RECHERCHE DE BORDEAUX

Les organisations syndicales du campus de Bordeaux soussignées, réunies dans l’intersyndicale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, ont pris connaissance de la dernière version du << projet de loi portant organisation de la nouvelle université >> qui doit être présenté au conseil des ministres ce mercredi 4 juillet, puis devant le parlement dans les semaines qui viennent.

Elles constatent que sur les points essentiels ce projet de loi est un texte destructeur pour les universités et le Service Public d’Enseignement Supérieur et de Recherche :

- Précarisation encore accrue des personnels, y compris enseignants et chercheurs, et explosion des statuts

- Modulation généralisée des services et des rémunérations

- Sous couvert d’autonomie, concurrence entre les personnes, et entre les établissements

- Remplacement des instances collégiales élues par des comités de sélection "ad hoc" pour les recrutements

- Braderie programmée du patrimoine immobilier pour faire face au désengagement financier massif et continu de l’État

- Le tout baigné dans une vision managériale de la direction des universités, avec renforcement des pouvoirs du président

La simultanéité de la présentation de ce projet de loi avec l’annonce de la suppression de 10000 postes dans l’Éducation Nationale, et de zéro embauche au CNRS en 2008 met en perspective les véritables desseins du gouvernement : le dépeçage du Service Public, la destruction de pans entiers de l’université, la suppression des statuts relevant de la fonction publique d’État.

Les organisations syndicales de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de Bordeaux réaffirment leur exigence de retrait de ce projet de loi.

Elles appellent tous les acteurs de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche : étudiants, enseignants et chercheurs, personnels IATOS, à un RASSEMBLEMENT PLACE DE LA VICTOIRE À 12H30, MERCREDI 4 JUILLET, jour de la présentation du projet de loi au conseil des ministres.

Le 2 juillet 2007