Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 82 - aoà »t/septembre 2007 > Actualité > Préparation de la mobilisation dans les facs à la rentrée

Bilan d’étape des chaînes d’inscription

Préparation de la mobilisation dans les facs à la rentrée

jeudi 19 juillet 2007, par RED

Pendant le mois de juillet, des milliers
de jeunes sont venus s’inscrire
à la fac, pendant que la loi sur
l’autonomie des universités était discutée
au parlement. Est-il possible qu’une mobilisation
se déclenche à la rentrée dans les
universités ?

L’enjeu

Ce n’est pas un hasard si cette loi (qui
s’intitule désormais « Loi relatives aux
libertés des universités ») est une des
toutes premières lancées par ce gouvernement.
Les étudiants et plus généralement
les jeunes ont été un des secteurs (avec
les salariés du public) les plus mobilisés
ces dernières années, le seul à avoir obligé
un gouvernement à reculer. Si le gouvernement
écrase le mouvement étudiant et s’il
assomme les cheminots avec l’affaire du
service minimum, la voie sera libre pour lui
pour nous attaquer tous azimuts. Par contre,
si les étudiants réagissent, une riposte
plus large devient possible dès la rentrée.

Capitulation de l’UNE

F, sursaut
chez les personnels
La principale organisation étudiante,
l’UNEF, a mené des négociations avec le
gouvernement au sujet de la loi. La direction
du syndicat étudiant a présenté la
négociation comme la seule voie possible
et a présenté le résultat des négociations
en disant : « on a sauvé l’essentiel » alors
que cette loi est la pire concernant l’enseignement
supérieur depuis 20 ans !

De leur côté, les personnels non-enseignants
ont commencé à s’organiser malgré
l’approche des congés. Dans un certain
nombre d’universités, des AG massives
ont eu lieu, parfois plus nombreuses
même qu’en mai-juin 2003 : 500 personnels
en AG à Toulouse-Rangueil, 150 à
Paris 6 et à Lyon 2… Des rassemblements
locaux ont même eu lieu débat juillet. On
peut aussi constater un frémissement
chez les profs, qui sont venus plus nombreux
que d’habitude dans les réunions
intersyndicales locales.

Quant aux étudiants, ils sont majoritairement
réceptifs aux arguments contre la loi
sur l’autonomie : la plupart des étudiants
qui se sont arrêtés sur les tables des
équipes syndicales qui font de l’information
sur la loi à la faveur des chaînes
d’inscription étaient plutôt favorables à la
perspective d’une mobilisation à la rentrée.
Il est impossible de prédire qu’une
mobilisation étudiante massive aura lieu,
mais les points d’appui existent, chez les
étudiants comme chez les salariés dans
les universités.

Septembre : une période décisive

En septembre, des milliers d’étudiants
vont continuer à aller s’inscrire et des
dizaines de milliers vont commencer
les cours. À nous de tous les informer
à leur inscription et de prévoir des AG
dès les premières semaines de cours
dans toutes les universités en lien avec
toutes les forces étudiantes mais aussi
en lien avec les personnels et les profs.
La loi aura été adoptée pendant l’été
donc la réaction doit être immédiate à
la rentrée !

Bébert, [Nanterre]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.