Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Internationalisme > Maghreb > Occupation de la Mine de Jbel Awam, Maroc

Occupation de la Mine de Jbel Awam, Maroc

mardi 31 juillet 2007, par JCR-RED

Communiqué des participant-e-s à la caravane de solidarité
avec les mineurs en grève de Jbel Awam

Appel aux syndicalistes et à l’ensemble des travailleurs, aux associations démocratiques
Appel à la solidarité internationale,

Les mineurs de Jbel Awam ont entamé un piquet de grève unitaire le 4 juillet 2007. Cela fait maintenant 18 jours qu’ils occupent la mine et résistent aux pressions et à l’absence de dialogue avec la direction de la société des Mines et ses collaborateurs.

Nous, participantes et participants à la caravane de solidarité adressons cet appel particulièrement à tous les travailleurs ainsi qu’aux associations démocratiques et à l’opinion publique internationale afin de soutenir les mineurs en grève et leurs revendications élémentaires : droit à la titularisation et à la réintégration des licenciés. Nous appelons également à briser le silence sur leur combat juste et légitime.
Les mineurs de Jbel Awam sont victimes de répression permanente, deux d’entre eux ont été condamnés, Wahid et Haidar, selon l’article 288 du code pénal ; 15 autres sont poursuivis pour propagande et entrave à la liberté du travail, ainsi que 2 militants solidaires avec les grévistes et 5 membres de la commune de Lahmam et son président.
Cette lutte est celle de tous les travailleurs du Maroc, particulièrement dans cette région marginalisée où vivent les mineurs et leurs familles. Région qui manque cruellement de services publics et ne procure aucune vie décente à ses habitants.
Mais cette lutte est aussi celle des citoyen-ne-s qui luttent pour la dignité.
D’une part, le succès de cette mobilisation de solidarité donnerait espoir aux mineurs et d’autre part, elle permettrait de développer la lutte pour une réelle démocratie au Maroc.
La succès de ce combat nécessite la mobilisation de tout un chacun pour construire une solidarité effective par tous les moyens possibles et selon les propositions suivantes :

- Création d’un comité local de solidarité ;
- Rendre visite régulièrement aux mineurs en grève ;
- Soutenir financièrement les grévistes ;
- Mettre en lumière les atrocités de l’exploitation et informer sur la lutte des ouvriers de Jbel Awam.

Cette caravane de solidarité est venue des quatre coins du Maroc à Tighzat. Elle est composée de syndicalistes, de militants des droits Humains, de chômeurs et d’étudiants, de membres d’ATTAC Maroc, d’ATTAC Suisse et d’ATTAC France, de militants d’organisations politiques venus d’Agadir, Marrakech, Safi, Tineghir, Casablanca, Fès, Khénifra et d’El-Jadida, en coordination avec des militants de Mrirt et de Jbel Awam.
Solidarisons-nous avec les mineurs jusqu’à l’obtention de leurs revendications !

Du Camp du Sit-in de Tighza le 22 juillet 2007