Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > RED > 2007 > RED 83 - octobre 2007 > Actu > 24èmes Rencontres Internationales de Jeunes

24èmes Rencontres Internationales de Jeunes

samedi 29 septembre 2007, par RED

L e camp de la IVe Internationale
s’est déroulé avec entrain. Dix-huit
pays étaient représentés. Diverses
discussions se sont enchainées entre les
délégations, dans une ambiance sympathique.

Les Mexicains nous ont parlé de Oaxaca,
où une répression féroce sévit toujours
contre les dirigeants du mouvement. Aux
Philippines, le gouvernement a assassiné
plus de 900 militants de gauche en six ans.
L’armée américaine est présente en permanence.
L’État est saigné par une dette
envers les États Impérialistes, qui prend
plus de 40% de son budget. Les camarades
Philippins arrivent à développer leur activité
et sont engagés dans une lutte armée.

Un camarade malien a exposé la situation
dans son pays. Le peuple subit le pillage
impérialiste des pays comme la France et
une répression virulente contre les luttes.

Les camarades de l’État
Espagnol ont décrit la
lutte qui se mène contre
Mac Donald à Grenade,
suite au licenciement
de cinq syndicalistes.
Depuis, ils ont été réintégrés
et ont obtenu le
payement des mois où
ils étaient licenciés. Mais
la répression se mène
aussi pour les militants
du mouvement étudiant
de 2001-2002. Depuis six
ans ils sont interdits d’université et vont
bientôt passer en procès.
Les rencontres entre étudiants furent
aussi riches en enseignement. Des réformes
de privatisation des universités se
mènent partout en Europe, à des degrés
plus ou moins élevés…
Selon le niveau de résistance
que peut exercer la
population.

Deux autres thèmes
importants du camp
sont le féminisme et les
questions de sexualité.
Formation, débats et fêtes
à thèmes ont été au rendez-
vous. Un débat sur
la situation générale des
femmes dans le monde
a permis d’apprendre les
différentes luttes qui peuvent
se mener sur l’IVG (en Pologne ou au
Portugal) et pour la contraception. Dans
le débat LGBT, un tour du monde de la
situation nous a fait prendre conscience de
l’importance des marches des fiertés.
Pour les plus anciens participants du
camp, ce fut l’un des plus réussis. Au
meeting de clôture, les Espagnols nous
ont donné un avant goût des prochaines
RIJ. L’Internationale a retentit dans toutes
les langues, et chacun est rentré, gonflé
de motivation pour aborder les luttes à
venir !

Aurélien, [Le Mans]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.