Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Etat de la mobilisation le 30/10/2007

Etat de la mobilisation le 30/10/2007

vendredi 2 novembre 2007, par Militant JCR

TOUR DES FACS
INFOS DE LA COORD NATIONALE DE TOULOUSE, ET DU M ARDI 30 OCT

AIX : première Ag le 17 octobre organisée par UEC, AL, LCR, SUD, Unef : 200 personnes. Vote pour l’abrogation de la loi et appel au 18. 2ème AG le 23 octobre 150 personnes : guéguerre inter-orgas, AG foireuse. 3ème AG aujourd’hui 30 octobre avec barrages filtrants le matin. Réponse de l’administration : CA d’urgence et fermeture administrative, vigiles violents, l’administration a évacué tous les amphis et résultat : AG à l’arrache à 12h30 sur le parvis avec 700 personnes. Plateforme : abrogation LRU, réengagement financier de l’Etat, soutien aux luttes de la fonction publique, contre la fusion des universités d’Aix-Marseille. Petite manif jusqu’au rectorat et la mairie avec 150 personnes. Pas de vote sur le blocage mais la question sera posée à la prochaine AG le Mardi 6.

AMIENS : 300 semaine dernière

ANGERS : 100 semaine dernière

BORDEAUX : les facs sont cette semaine en vacances.
Bx I (sciences) : dernière AG 90 pers. prochaine : mercr. 7 nov ; Organisé par un comité de mobilisation qui marche pas mal, avec surtout des gens de SUD et un peu UEC au niveau des orgas. Beaucoup d’investissement de l’intersyndicale qui tourne très bien (beaucoup d’interpro) : FO-CGT-FSU-SUD Etudiants.
Bx2 (sciences humaines) : dernière AG 70 personnes. Prochaine mercr. 14 nov. Comité marche pas trop. SUD suit un peu mais globalement fac sans trop de présence militant, assez toto.
B 3 (lettres) : dernière AG = flop total, appellé uniquement par Unef et UEC. Celle’avant, appellée par comité + SUD + LCR = 100 pers. Comité a du mal à démarrer. prochaine réu comité et info massive + unitaire la semaine du 7, pour AG le 14.
Bx 4 (droit) : 1ere réu de comité spécifique (avant se réunissait avec Bx3) avec 20 personnes motivées. Niveau orgas, LCR seule.
Une première réunion de coordination inter-facs a décidé création d’un tract commun et de réus régulières inter-facs.
Pas d’autre perspective pour l’instant que de mobiliser les troupes et de faire des AG plus nombreuses. Les comités sont pas très actifs, et jusqu’à présent seuls SUD et LCR s’investissaient au niveau étudiant.
Changement la semaine dernière (UEC et Unef entrent dans la danse), qui laisse augurer une mobilisation plus façile (au moins en terme de mobilisation militante).
Pas encore d’appel aux manifs mais nous le ferons aux prochaines AG

CAEN : 200 à 300 semaine dernière

DIJON : 150-200 semaine dernière. Blocage du CA

GRENOBLE : dernière AG tumultueuse suite à un blocage minoritaire. Sont en vacances. Prochaine AG lundi, à la rentrée.

LE MANS : 3è AG de l’année la semaine dernière : 40.

LILLE : Lille I et Lille II sont en vacances. Dernière AG sur Lille I 250 personnes. Prochaine AG prévue le 07/11. Vote de barrages filtrants pour le lundi 05/11.
Lille III AG mardi 30/11 : 250/300 personnes. Prochaine AG le 06/11, vote du blocage du CA et blocage prévu le 08/11 et appel à manif le 08/11, appel au 20/11. Problème toujours pas de comité de mobilisation, les tracts sont toujours rédigés par l’intersyndicale.

LIMOGES : 50 semaine dernière

LYON 1 : AG semaine dernière 75 personnes (max du CPE : 150…).
Reims : 500 le 24 octobre, principalement sur questions locales : suppression filière et problème de budget.
LYON 2 : 200 personnes 24 octobre. Prochaine AG 8 novembre avec barrage filtrant.

NANCY : 350 semaine dernière

NANTES : 8 AG depuis début de l’année. A la dernière : barrages filtrants le 23 octobre. 280 personnes en manif.

PAU : 100 semaine dernière

PERPIGNAN : 2 AG, une à 90 personnes, une à 60 personnes qui s’est transformée en comité de mobilisation qui depuis se voit régulièrement (une 50aine de personnes impliquées). Participent : LCR, SUD, CGA (anars). Prochaine AG Mercredi 31 oct.

REIMS : 500 le 24 octobre, principalement sur questions locales (suppression de filière et manque de budget). Prochaine AG mardi 30 octobre

RENNES : vacances cette semaine. Semaine dernière : AG Rennes 2 : 350 le 16 oct, puis 450 le 23 oct. Plateforme : met plus accent sur la sortie du Processus de Bologne que LRU. Barrages filtrants, et en réaction fermeture administrative.

ROUEN : Fac de lettres et sciences humaines : vote du blocage jeudi 25/10. Le blocage tient vendredi en lettres mais pas en psycho/socio.
Annulation des cours décidé par les doyens des facs lettres et sciences humaines
Lundi AG 1000 vote de la grève et reconduction du blocage
AG Mardi en Fac de Lettres : 500 personnes.
Fac de sciences AG mardi 30/10.

TOULOUSE - MIRAIL : AG Jeudi 25 : 800 personnes ; AG Mardi 30 : 950 personnes. Vote du blocage pour Mardi 6 novembre. Manif à 200.

TOULOUSE – RANGUEIL : vacances, mais quand même comité de mobilisation à 40 personnes (AG à 150 la semaine dernière).

TOULOUSE – ARSENAL : AG semaine dernière : 100 personnes.

TOURS : AG à 100. Grosse journée prévue pour Lundi.

RP :

PARIS 1 : TOLBIAC
AG à 800 Mardi. 2h30 d’AG, blocage voté (pour : 650). Fac bloquée dans ap-midi. Pas de participation à la manif étudiante parisienne. Mercredi : AG à 1000, qui reconduit le blocage pour toute la semaine (minorité significative d’anti-bloqueurs).

PARIS 1-4-5 : SORBONNE : 80, puis 40, puis 50 la semaine dernière, grosse répression administrative, seules orgas élues en CA ont le droit de differ à l’intérieur… Prochaine AG mercredi.

PARIS 4 : CLIGNANCOURT : 20, puis 60 semaine dernière

PARIS 3 – CENSIER : 80 la semaine dernière, 150 cette semaine (beaucoup de profs, peu d’étudiants), pas venus en manif parisienne. Vacances semaine prochaine. AG semaine de la rentrée.

PARIS 5 : AG semaine après celle de la rentrée

PARIS 6 – JUSSIEU : 60 cette semaine. Ambiance répressive : pressions des vigiles à la moindre diff de tract.

PARIS 7 – Paris Rive Gauche : AG semaine prochaine (après vacances)

PARIS 8 – SAINT DENIS : 100 mardi 30 oct ( ?)

PARIS 10 : NANTERRE : 200 le 23 octobre, 300 le 30 octobre. 150 en manif parisienne. Vote pour prochaine AG Jeudi 8 nov, avec soit barrage filtrant soit blocage le matin (en fonction du nombre de présents le matin).

PARIS 12 – CRETEIL : réunion d’info semaine dernière : 30 personnes. AG d’info cette semaine dans différents sites.

COMMUNIQUE DE PRESSE AFP :

Education-université -étudiants- grève
Nouvelles assemblées générales étudiantes mardi dans huit universités

PARIS, 30 oct 2007 (AFP) - Des assemblées générales étudiantes se sont
tenues mardi dans huit universités réunissant de plusieurs dizaines à
plusieurs centaines de personnes et conduisant parfois à des barrages
filtrants, a-t-on appris de sources concordantes.
Ces assemblées générales font suite à la dizaine qui se sont tenues la
semaine dernière mais "beaucoup d’universités sont en vacances cette semaine",
a assuré à l’AFP Jérémie Giono du "collectif contre l’autonomie des
universités" (CCAU), réunion d’étudiants minoritaire qui réclame l’abrogation
de la loi Pécresse du 11 août 2007.
Selon le syndicat étudiant Unef, qui a participé à plusieurs AG, 500
étudiants se sont réunis à Paris-I-Tolbiac (600 selon le CCAU), 100 à
Paris-VIII-Saint- Denis, 100 à Paris VI, 300 à Paris-X-Nanterre, 250 à Reims et
entre 600 et 800 à Toulouse II-le Mirail. Ils étaient selon le CCAU une
centaine également à Paris III-Sorbonne nouvelle.
A Rouen, où un blocage filtrant a été mis en place dès lundi, environ 800
étudiants selon la police se sont réunis en AG et ont voté la poursuite du
mouvement. La faculté de lettres et sciences humaines d’Aix-en-Provence a été
fermée par l’administration jusqu’à lundi après que des étudiants eurent
installé un barrage filtrant à l’entrée du campus pour permettre une diffusion
de tracts, selon l’Unef.
L’AG de Toulouse II a voté le blocage à partir de mardi prochain, celle de
reims un barrage filtrant mercredi
A Rouen, 250 étudiants ont manifesté selon l’Unef, 150 à Paris selon le
CCAU, environ 250 selon la police et les étudiants à Toulouse.
La plupart du temps, les assemblées générales votent des motions demandant
l’abrogation de la loi sur l’autonomie des universités et des mesures sociales
pour les étudiants. A Paris, des mesures en faveur du logement ont été
ajoutées.