Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Grèves dans la fonction publique

Grèves dans la fonction publique

mardi 13 novembre 2007, par Antoine

EDUCATION - Des mouvements étudiants de grève et de blocage touchent plusieurs universités, contre la loi Pécresse sur l’autonomie des universités à l’appel de la fédération syndicale étudiante, Sud-étudiants, l’UEC et les JCR. L’Unef, qui ne réclame pas l’abrogation de la loi, soutient la grève mais pas les blocages minoritaires. Appel de la Coordination Nationale de Rennes : http://www.jcr-red.org/spip.php?article896
La coordination nationale étudiante appelle à la "mobilisation massive" et à "bloquer les gares" en solidarité avec les cheminots mardi 13 novembre.

SNCF - Sept des huit syndicats de cheminots (CGT, Sud Rail, Unsa, FO, CFTC, CFE-CGC, CFDT) appellent à une grève reconductible contre la réforme des régimes spéciaux de retraite à partir du mardi 13 novembre à 20H00. La Fgaac (conducteurs autonomes) ne s’est pas jointe au mouvement.

EDF-GDF - Les sept syndicats de l’Energie (CGT, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC, Sud et Unsa) appellent à une grève le mercredi 14 novembre contre la réforme des régimes spéciaux. La CGT, FO, l’Unsa et Sud se sont prononcées pour un mouvement reconductible avec possibilité de coupures d’électricité ciblées,
tandis que la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC veulent une grève de 24 heures.

RATP - Cinq syndicats (CGT, Sud, Unsa, indépendants, FO) sur huit ont appelé à une grève reconductible à partir du mercredi 14 novembre, la CFTC et la CFDT à une grève de 24 heures. La CFE-CGC de son côté n’appelle pas à la grève.

CULTURE - Deux préavis de grève reconductibles ont été déposés à l’Opéra de Paris par la CGT d’une part, et par Sud, FO et la FSU d’autre part, pour le
14 novembre contre la réforme des régimes spéciaux. La CFDT a de son côté déposé des préavis pour les 14 et 22 novembre. La CGT a aussi déposé un préavis reconductible à la Comédie française.

FONCTIONNAIRES - Les huit syndicats de fonctionnaires appellent à une grève et une journée d’action le 20 novembre contre les réductions d’effectifs et pour les salaires.

— Education : les cinq fédérations de l’Education —FAEN, FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA-Education— se joignent à la grève le 20 pour dénoncer les 11.200 suppressions de postes en 2008

— L’Unef, l’Union nationale lycéenne (UNL) et la Fidl (Fédération indépendante et démocratique lycéenne) appellent étudiants et lycéens à participer à cette mobilisation.

POSTE ET TELECOMMUNICATION - Cinq fédérations (CGT, CFDT, Sud, FO et CFTC) appellent les salariés de La Poste et de France Télécom à la grève le 20 novembre, pour l’emploi, le pouvoir d’achat, le service public, les conditions de travail, et contre les restructurations.

BURALISTES - Les buralistes organisent une manifestation nationale le 21 novembre à Paris pour protester contre "l’insuffisance de réponses du gouvernement" par rapport à leur demande d’aménagements du décret d’interdiction de fumer dans les bars-tabacs qui prend effet le 1er janvier.

BANQUE - LCL (ex-Crédit lyonnais, filiale du Crédit Agricole) - CFTC, CGT et FO appellent les salariés à une grève le 22 novembre pour une amélioration des conditions de travail et des augmentations de salaires.

JUSTICE - Le Syndicat de la Magistrature (SM) et trois syndicats de fonctionnaires de justice (USAJ, CGT, CFDT) ont appelé à une grève, avec
manifestation à Paris, le 29 novembre contre la réforme de la carte judiciaire. L’Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) a appelé à une "mobilisation nationale", mais pas à la grève.