Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Paris et banlieue : lycées > Lycée Monet et +

Lycée Monet et +

mercredi 14 novembre 2007, par Antoine

Dernières infos lycéennes : les bahuts de montreuil sont en grève et commencent à bouger. D’autres lycées de la RP dont Claude Monnet 13ém devrait être bloqué dans les jours qui suivent et Joliot curie Nanterre pas plus d’info. Je pense qu’il serait bien de mettre en place une coordination entre les lycéens qui se réuniraient ce week end. Elle devrait être ouverte à "tous" et devrait avoir pour objectif de coordonner l’action des bahuts les plus avancés et de motiver les bahuts en stade préparatoire voire pré préparatoire.

Arthur C Claude Monnet (cercle p7)

Messages

  • et pour ceux qui passent le BAC vous trouvez intelligent de bloquer les lycées ?

    Je ne veux pas d’un bac avec indulgence, j’aimerai pouvoir travailler

    • Et tu crois qu’un vote democratique n’est pas suffisant pour bloquer ?
      Tu ne trouve pas qu’un vote est la chose la plus intelligente ? Toi, tu veux travailler, OK, mais la majorité veux pouvoir aller à la fac. Oui, ce n’est pas facile à accepter, mais il faut savoir se plier à la majorité de temps en temps, ca s’appelle democratie.
      PS : je parle evidemment des bahuts o๠a eu lieu un vote democratique, comme mon lycée C.Monet.

    • Je ne comprend pas pourquoi tu refuses d’écouter ce que l’on à dire. Aujourd’hui, à l’AG, on a tenté de dédiaboliser le terme "privatisation", et juste aprà¨s, tu nous donnes une définition, qui, hors contexte, ne veut rien dire, effraie, n’est pas forcément juste.Je me remet en question. J’écoute. Je prend des notes, j’applaudis parfois ceux qui font avancer le débat, même s’ils sont différents. JE REFLECHIS, dans l’optique DE MODERER MES POSITIONS, de DIALOGUER, DECOUTER, et ainsi de crédibiliser mes convictions, ou de les changer, en montrant que je REPOND à ce que l’on reproche à la loi . Tu ne fais pas ça. Ecouter une AG, ce n’est pas seulement ne pas parler en même temps que l’autre, c’est aussi rebondir, intelligement, faire des concessions, RECONNAITRE parfois ses erreurs, ses torts, ses éxagérations, pas toujours dans l’agressivité et l’opposition, et non pas réciter en bloc le discours qu’on a écrit la veille.
      "Tout le monde veut pouvoir aller à la fac"...ça se passe de commentaire. Quitte à rabacher, cette loi vise A AMELIORER la fac ! A sauver les étudiants, aujourd’hui à la dérive ! Peu suivis, sans argent, sans aucun débouché (cf l’étudiante en éco de tout à l’heure à l’AG). Je pense que c’est ça la priorité du pays ! DONNER DU TRAVAIL AUX JEUNES ACTIFS QUI EN ONT BESOIN ! Es-tu d’accord ? Et si non, en quoi ? L’éducation est primordiale, le vrai débat, je pense, est : que choisir ? L’accà¨s à l’éducation de toute sorte, notamment, celles du pur intellectualisme (philo, socio, histoire de l’art, théà¢tre...), mais une éducation pourrie, lacunaire, handicapante pour ceux qui ont besoin de débouchés réels, car ils sont NECESSITEUX ! (ouioui, ceux qui bossent pour pouvoir vivre en sortant de leurs cours, le soir, ou encore ceux qui n’ont que la fac d’entià¨rement f*gratuite pour les former) ou bien la possibilité, assurée, en rentrant en fac, de trouver des qualifications mises à sa disposition, qui permettent de l’élever, et je le reconnais, DEFAVORISER LES FILIERES PEU RENTABLES. Encore une fois, ceci n’est pas une agression, mais une réelle question , et qui, je pense, doit revenir au coeur du débat, et je pense que c’est l’un des arguments principal qui me fait ciller dans ma propagande "réactionnaire" (les réac de gauche existent aussi, ne crois-tu pas ?).Enfin bref, excuse-moi de faire ça par mail, mais je n’ai pas ton numéro, que je te demanderai demain !
      A demain pour de nouvelles aventures ;)