Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Paris 10 - Nanterre > Motion des personnels de Paris 10 - Nanterre

Motion des personnels de Paris 10 - Nanterre

jeudi 15 novembre 2007, par Antoine

L’assemblée des personnels enseignants et BIATOSS de Paris X Nanterre réunie le 13 novembre 2007, affirme son opposition à la loi LRU qui représente une attaque majeure

contre le Service Public d’Enseignement Supérieur et de Recherche :

* par le désengagement financier de l’Etat qu’elle implique,
* par la « casse » du Statut de la Fonction Publique d’Etat qu’elle crée,
* par la remise en cause des principes fondateurs de la démocratisation des universités qu’elle représente,
* par la concentration de pouvoirs discrétionnaires aux mains des Présidents qu’elle met en place.

Les personnels réunis

- se déclarent solidaires du mouvement étudiant et appellent les collègues a amplifier le mouvement,

- appellent les collègues à participer massivement à la journée d’action et à la manifestation du 20 novembre,

- condamnent l’intervention « préventive » des forces de l’ordre sur le campus de Nanterre , intervention qui ne peut qu’accentuer les risques d’affrontements violents,

- exigent le départ des forces de l’ordre : l’université étant un lieu de savoir, de dialogue et d’écoute, nous ne saurions accepter de travailler à l’ombre des matraques,

- dénoncent et condamnent les propos mensongers tenus par le Président Audéoud sur la non représentativité du mouvement.

Nous appelons à une nouvelle Assemblée générale des personnels, lundi 19 novembre à 12h (bâtiment G, amphi F).

Signatures : SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, FO-SNPREES