Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Pau > Pau, 15/11

Pau, 15/11

jeudi 15 novembre 2007, par Antoine

Le président de l’université a organisé un vote à bulletin secret
pour contrer l’AG des étudiants qui avait décidé le blocage jusqu’à
vendredi. L’AG des personnels soutenus par l’intersyndicale, ainsi que
les étudiants ont décidés de boycotter ces éléctions et de faire une
information devant les bureaux de vote. Le personnel a demandé à
plusieurs reprises l’annulation ou au moins le report de ce vote qui
portait sur une seule question : pour ou contre le blocage. Nous avons
estimé que les personnels n’avaient aucune légitimité pour s’exprimer
sur un mode d’action décidé par les étudiants. De plus, le vote avait
lieu en même temps que l’heure d’information syndicale (les personnels
réquisitionnés pour tenir les urnes n’ont pas pu venir) : on vote
d’abord, on discute après ... Les conditions même du vote ont été très
folkloriques : pas d’isoloir, pas d’enveloppe pour le bulletin, une
seule personne avait les clés de l’urne. L’anonymat des votes a été très
relatif. Tout ça pour un résultat ridicule. 711 étudiants ont votés (sur
environ 8000), alors que l’AG avait rassemblé 2300 votant qui avaient
voté avec la carte d’étudiant. Sur les 711 votants, 604 contre le
blocage. Pour les personnels, ce n’est guère mieux, 246 votants sur 1230
inscrits, soit 20% et parmi les votants, 187 opposés au blocage. Pour
comble de ridicule, les chiffres envoyés par l’administration ne donnent
pas le nombre d’inscrits, et les pourcentages de votant sont faux.
La suite demain à l’AG des étudiants