Jeunesses Communistes Révolutionnaires

Accueil > Dossiers > Mobilisations de masse > Réforme de l’université / retraites - 2007 > Echos locaux sur la mobilisation dans les facs > Montpellier > Montpellier, 21/11/07

Montpellier, 21/11/07

mercredi 21 novembre 2007, par Antoine

Montpellier I (droit) : Ils se font de petites AG à une cinquantaine

Montpellier II (science) : Vote du blocage majoritaire avec une AG à plus de 1500 lundi 19 nov, mise en place du blocage après l’AG.

Montpellier III (lettres) : Lundi matin AG devant les grilles de la fac (en fermeture administrative jusqu’à jeudi matin après une évacuation vendredi matin à 5 heures par 120 CRS et 80 BAC pour seulement quinze personnes dans un amphi), on a pas pu faire grand chose à part appeler à la mobilisation pour amplifier le mouvement, et être en masse mardi. Les étudiants mobilisés se bougent pour faire tourner des commissions en exil. Jeudi matin la fac est sensée réouvrir, le blocage a toujours cours car on ne l’a pas revoté, on va faire des barrages filtrants dès 7h30 pour appeler à une AG et revoter le blocage. Les organisations de profs et personnels nous encouragent à poursuivre notre lutte et la soutienne (CGT,SNESUP,SUD recherche...), ils demandent au président de montpellier III d’annuler la fermeture administrative.

Journée du 20 novembre : Bilan positifs beaucoup de monde à la manif malgré un ciel très menaçant, d’après les camarades de LO il y avait environ 8 100 salariés + 4 à 5 000 étudiant, on a quand même réussi à avoir une grosse mobilisation étudiante malgré la fermeture de la fac de lettres. J’espère que cette journée va rebooster la base chez les cheminots, avec un camarade de sud étudiant on était allé à une AG du rail, ça tenait à un fil, on a eu droit une interv que nous a proposé la CGT, les militants de bases avaient de grosses attentes envers les jeunes.