Accueil > RED > 2002 > RED 23 - avril 2002 > Monde > Etudiants mobilisés aux états-unis

Etudiants mobilisés aux états-unis

lundi 31 décembre 2007, par Antoine

Pour la quatrième année consécutive, le 4 avril sera aux Etats-Unis une journée nationale d’action sur tous les campus du pays. Un certain nombre d’organisations étudiantes appellent à agir contre les prisons privées et pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des étudiant-e-s-salarié-e-s et des salarié-e-s tout court. Les mots d’ordres vont de "Fermez les usines ! Elles nous exploitent tous !" à "Des salaires décents et le droit de s’organiser !". Mais celui qui sera le plus relayé, et qui donnera le ton de l’ensemble des actions, est l’arrêt des attaques post-11 septembre contre les travailleurs/euses et les immigré-e-s. La mondialisation c’est bien eux qui la construisent et nous tou-te-s qui la subissons. Ça faisait longtemps que nous savions que partout dans le monde les entreprises exploitent des travailleur/euses (c’est toujours important de le rappeler). Ce qui est nouveau, c’est de pouvoir faire le lien entre les revendications des étudiant-e-s salarié-e-s des Etats-Unis et celles de nos salarié-e-s précaires du McDo et de la FNAC. Des salaires décents et le droit de s’organiser on commence à l’entendre très fort chez nous aussi. Qu’elle soit marchande ou guerrière, la mondialisation a les mêmes répercussions aux quatre coins de la planète. Tout comme en France, le 11 septembre a permis à la classe dirigeante étasunienne de faire des avancées contre les salarié-e-s et les immigré-e-s (licenciements massifs, Vigipirate en France) et le 4 avril c’est pas l’Union Sacrée qui fera du bruit aux Etats-Unis. La journée du 4 avril trouve sa force dans la capacité des organisations étudiantes et de salarié-e-s à agir ensemble. Ainsi l’année dernière, plus de 80 actions ont été menées dans plus de 70 villes réunissant des étudiant-e-s, des routiers, des sidérurgistes, des employé-e-s du textile et de l’hôtellerie, des fonctionnaires… pour informer sur les conditions de travail des étudiant-e-s salarié-e-s et des salarié-e-s (notamment sur le non respect de leur droit de s’organiser) et surtout pour réclamer leur amélioration. Le 1er mai, des rassemblements contre la mondialisation marchande et guerrière auront lieu partout dans le monde, il feront échos à cette journée du 4 avril aux Etat-Unis et ce sera une occasion pour les alter-mondialistes de faire entendre leur voix en dehors du calendrier imposé par les réunions des instances internationales. Ce rendez-vous est important mais c’est en s’organisant et en agissant dans notre vie de tous les jours, dans nos facs et nos entreprises (comme nous le rappel les étudiant-e-s aux Etats-Unis ou les salarié-e-s de la Fnac et du McDo en France) que nous mettrons un vrai frein aux avancées capitalistes.

Pierro, [Lyon]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.