Accueil > RED > 2007 > RED 77 - février 2007 > Edito : Difficile d’échapper au matraquage quotidien : « Sarkozy et Royal  », (...)

Edito : Difficile d’échapper au matraquage quotidien : « Sarkozy et Royal  », ou alors « Royal et Sarkozy  ».

dimanche 4 février 2007, par JCR-RED

Difficile aussi d’échapper au programme quasi identique des deux « présidentiables » : pas de hausse des impôts pour les plus riches, ni d’augmentation des salaires pour la majorité, pas de régularisation des sans-papiers, mais assouplissement des 35 heures et des contrats de travail, répression et encadrement militaire de la jeunesse… et tout ça en citant Jaurès et Léon Blum !

Mais pendant ce temps, et malgré les obstacles, nos luttes continuent : des lycées débrayent et manifestent pour la régularisation des sans-papiers ; des AG s’organisent dans les facs contre le rapport Hetzel et les projets de pré-sélection à l’entrée de l’Université ; les travailleurs des entreprises qui licencient se battent et commencent à se coordonner ; les profs, les postiers, les cheminots et les fonctionnaires font grève et manifestent pour des augmentations de salaire et pour de meilleures conditions de travail…
Bref, les jeunes et les travailleurs ne se laissent pas hypnotiser par les sirènes médiatiques sur l’insécurité et l’immigration.

Mieux : par nos luttes, nous avons réussi à imposer la question sociale au cœur de cette période de campagne électorale à un appareil politico-médiatique qui n’en voulait pas.

Pour nous, c’est ça l’utilité d’une campagne électorale : relayer et amplifier les revendications des luttes en cours, leur donner une cohérence, dans une perspective anti-capitaliste, de construction d’une autre société.

C’est le but de la campagne de la LCR et d’Olivier Besancenot, soutenue par les JCR : démasquer l’influence du MEDEF derrière les propositions de Sarkozy, et même de Royal, y opposer une politique dans l’intérêt de la majorité, des jeunes, des travailleurs, des opprimés, une politique de lutte sans concession contre la logique du profit, du racisme, de la guerre, de la répression.

Pour cette campagne électorale, comme pour toute lutte, nous devons
être le plus nombreux possible : tous les jeunes révoltés par ce système, par ceux qui nous gouvernent et par la société qu’ils nous imposent…, bref tous les jeunes qui veulent se battre ont leur place à nos côtés, pour soutenir activement la campagne d’Olivier Besancenot.

C’est pourquoi nous voulons monter partout où c’est possible des comités de soutien à cette campagne. Plus nous serons nombreux, et partout, à porter les revendications des luttes, et à proposer de l’action à ceux qui nous entourent, plus nous pourrons combattre efficacement les logiques libérales, répressives et racistes qui s’expriment dans cette campagne, et qui font le lit de l’extrême droite.

Notre avenir vaut plus que leurs profits !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.